Publié : 1er février 2007

JOKER

JOKER

Susie Morgenstein

COLLECTION
Mouche

EDITEUR
Ecole des loisirs

Présentation et analyse de l’oeuvre

Résumé :

Hubert Noël est un vieil instituteur qui pratique une pédagogie sortant de l’ordinaire : au début de l’année il offre à chaque élève un jeu de cartes particulier, comportant des jokers, un joker pour rester au lit, un joker pour être en retard à l’école, un joker pour dormir en classe...Cependant il passionne les élèves en les initiant tant à la vie de tous les jours qu’aux matières scolaires. L’institution, représentée par la directrice, n’apprécie pas cette pédagogie et finit par obtenir sa mise à la retraite.

les personnages

les adultes :

- l’instituteur Hubert Noël
- la directrice Incarnation Perez

deux personnages très contrastés et opposés

- les parents d’élèves dont on parle peu

- les élèves :

dénommés par un pronom personnel en tout début de livre « ils »
nommé par la suite : Charles, Maamar, Nina, Constance, Bénédicte, Laurent, Serge, Bérangère : ces prénoms sont découverts au fil des pages

chaque enfant peut être caractérisé suivant la façon dont il utilise les jokers

élèves de CM2

le lieu : principalement l’école

la symbolique de l’histoire :
dévoilée par la phrase page 57 : « Quand on naît, on a automatiquement des jokers »

ce livre suscite chez les élèves un questionnement existentiel, sur leur propre vie, sur l’école et son utilité, et sur l’origine de nombreux débats.

L’utilisation des jokers permet de dévoiler le caractère de certains enfants

L’interrogation sur l’école : le rapport entre les enseignants et leurs élèves, les relations adulte/enfant

Les éléments pouvant faire obstacle à la compréhension :
le style humoristique qui demande aux élèves de prendre du recul par rapport au texte

Possibilités d’exploitation :

- chaque proposition de séance se décline en plusieurs étapes :

- lecture du texte : autonome ou accompagnée

- mise en situation de recherche à partir de fiche questions

- recherche individuelle ou accompagnée

- phase de synthèse (regroupement) qui permet partage, discussion, relance et questionnement

La découverte du livre

s’approprier le livre et faire des hypothèses

amener les élèves à prélever des indices pour anticiper l’histoire et avoir envie de valider les hypothèses émises

matériel :

- photocopie de la couverture et de la 4e de couverture du livre (une photocopie par élève)
- même matériel agrandi pour affichage au tableau lors de la phase de synthèse collective

gestion de la classe : individuelle
élèves en difficultés regroupés

Démarche :

fiche recherche 1 pour prélever des indices sur la couverture et la 4e de couverture

découvrir des informations
faire des hypothèses à partir du titre
mettre en lien les informations apportées par la couverture et la 4e pour émettre des hypothèses sur l’histoire

recherche des élèves

l’adulte prend en charge les élèves en difficulté pour
- . faire entrer les élèves dans la tâche à accomplir.
- . relancer, questionner, poser des questions par rapport aux différents indices prélevés
- . aider à la mise en mots pour une intervention lors de la phase de synthèse
- . aider à la mise en place d’une recherche autonome (contrat)

observation des élèves en autonomie : l’adulte passe observer les autres élèves pour prélever des informations sur les différentes phases de recherche

phase de synthèse collective (regroupement)

échanges en fonction des indices prélevés

discussion

repérer ces indices sur l’affichage agrandi, entourer, signaler, souligner

faire une fiche synthèse écrite des hypothèses (fiche mémoire de l’activité) qui peut aider à la construction d’un résumé

Découpage du texte

- pages 9,10,11 « J’ai un cadeau pour vous... » : description du nouveau maître
- pages 11 à 17 « .... Les cataclysmes » : découverte des jokers
- page 17 à 22 « ... de voir des fantômes et des revenants » : la règle du jeu, découverte du livre « David Copperfield »
- pages 22 à 24 « ...on a besoin de s’en inspirer » : Impressions des élèves
- pages 24 à 29 « .... Je veux vous voir immédiatement ! »dit la directrice » : premières utilisations des jokers et marché noir
- pages 29 à 32 « ...il rentra chez lui et la but en entier » : déception d’Hubert
- pages 33 à 35 « ....une réservation par ordinateur » : les leçons de vie
- pages 36 à 37 « ....ils étaient trop intelligents pour aller se plaindre à la directrice » : vie personnelle des deux adultes
- pages 38 à 42 « recevoir un baiser elle aussi » : changement d’opinion
- pages 42 à 49 « .... Il s’endormit devant la télé » : construction d’un jeu de jokers
- pages 49 à 53 « ...Hubert Noël fut terrassé » le pacte et la boîte à surprises
- pages 53 à 61 : la morale de l’histoire

Itinéraires de lecture différenciés :

« Lire des récits longs » P.Joole, Retz

lecteurs performants et moyens : lecture individuelle de tous les passages

outils aide pour les lecteurs moyens : fiche méthode, étapes intermédiaires

lecteurs en difficulté : élèves regroupés pour permettre une alternance de lecture individuelle, de lecture lue par le maître et de mise en place de contrat de travail de recherche avec les fiches

chaque groupe procède à une lecture du texte puis une relecture de recherche à partir d’éléments spécifiques balisés dans les fiches recherche

une phase de synthèse collective (regroupemet)permet de :

- collecter les différentes recherches
- de les valider ou non par un retour au support texte
- de faire un synthèse collective avec trace écrite mémoire de l’activité

ces différents supports écrits pourront être modifiés, complétés en fonction des différentes informations prélevées au cours du parcours de lecture

Description du nouveau maître

fiche recherche 2 :

- amener les élèves à dégager l’implicite d’un texte
- amener les élèves à comprendre quels sont les mots et expressions utilisés pour créer des impressions (maîtrise de la langue)
- prélever des indices pour dégager les éléments d’un portrait
- utiliser un outil synthétique pour approfondir la compréhension des rapports entre les personnages

Matériel :

Pour le travail de recherche
- le texte à lire photocopié
- une fiche photocopiée par élève
- un porte vue pour classer les documents donnés au fur et à mesure des lectures et des recherches

pour la phase de synthèse : documents agrandis et affichés au tableau
- le texte à lire agrandi
- le tableau de la question agrandi
- le tableau récapitulatif des personnages

démarche

lecture des pages 9,10,11 puis relecture et recherche à partir de la fiche pour les groupes autonomes

élèves en difficulté : accompagnement et alternance de lecture élève/maître

aide au repérage des éléments décrivant le maître

questions faites à l’oral : dictée à l’adulte pour garder une trace écrite communicable pendant la phase de synthèse : cette trace écrite pourra être lue soit par le maître soit par un élève du groupe

question 3 : contrat à faire en binôme ce qui permet au maître de se libérer pour aller observer et questionner les élèves moyens et performants

phase de synthèse : regroupement des différentes recherches

partir du questionnement de la fiche proposée

souligner dans le texte les propositions des élèves après les avoir expliquées et validées collectivement

donner « ses » impressions, en discuter et demander quels éléments du texte amènent à avoir ces impressions (retour au texte pour les surligner, les entourer, les visualiser en contexte) : discussion sur l’interprétation

remplir le tableau : dégager les images mentales qui émergent de certaines expressions
. « Il était là, assis comme une bûche à son bureau »
. « .. comment un nouveau maître tout neuf soit aussi vieux »
. « .... Est-ce que toutes ces crevasses étaient vraies ? »
. « ... cette tonalité basse et grave comme d’un autre monde »

dégager l’implicite de ces expressions

remplir le tableau récapitulatif des personnages qui sera informé au fur et à mesure des lectures et des rencontres des personnages
. faire remarquer que le nom de l’enseignant n’est toujours pas donné
. autres personnages : Charles, Maamar, Nina : premiers élèves à être nommés

représenter le maître à partir de la description du texte (il sera donc intéressant de ne pas photocopier l’illustration qui représente le maître avant d’avoir mis en place cette activité)

comparer les différentes représentations, revenir au texte

Maîtrise de la langue : les substituts

. « Ils » en début de roman : faire des hypothèses sur ce « ils »
. « Il »

- opposition des deux pronoms « Ils » les élèves contre « Il » le maître
. les substituts lexicaux pour désigner le maître : reprendre le texte et relever les substituts lexicaux utilisés pour désigner le maître (ce travail est un rappel de ce qui a déjà été fait lors de la phase portrait du maître)
. « une bûche »
. « un nouveau maître tout neuf soit aussi vieux »
. « un gros monsieur qui ressemblait à Dieu »

Analyser les différentes possibilités pour mettre en lien la composition de ces substituts et l’impression qui est donnée par l’emploi des termes

Découvrir un style littéraire qui amène à l’humour

Découverte des jokers

Fiche recherche 3

- Observer quels mots utilisent l’auteure pour créer des impressions : la surprise

- Participer à l’observation collective d’un texte ou d’un fragment de texte pour mieux comprendre la manière dont la langue française fonctionne, justifier son point de vue

- Faire émerger l’implicite du texte

- Prendre part à un débat sur la vie de classe à partir des éléments fournis par le texte

- Comprendre les règles de vie de la classe

matériel :

élèves

- photocopie des pages 11 à 17
- tableau récapitulatif des personnages à remplir
- fiche de recherche 3
- tableau récapitulatif des jokers distribués
- matériel pour phase de synthèse
- texte agrandi
- tableau des jokers agrandi

démarche

la gestion des élèves est la même que pour la séance précédente

élèves en autonomie : lecture et recherche autonomes

élèves en difficulté regroupés et accompagnés par le maître (même démarche)

alterner lecture élèves/ lecture par le maître en fonction des compétences de lecture des élèves et des passages plus ou moins difficiles à lire

aider les élèves à entrer dans la tâche à accomplir

aider les élèves à prélever des indices pertinents dans le texte, les expliciter pour aboutir à la compréhension (phase orale de questionnement et de relance)

phase de synthèse collective

synthèse des différentes recherches liées à la fiche et mise en place de phase de débat

les éléments à rechercher sont soulignés sur l’affichage agrandi du tableau après discussion

faire visualiser les éléments à rechercher

. pour les questions 2,3,6

. amener les élèves :
à comprendre la surprise des élèves en rapprochant les jokers et ce qu’ils permettent de faire en revenant au règlement de vie de classe
à comprendre le sens du mot « cadeau » (implicite)

proposition du tableau récapitulatif des jokers (cf. document proposé) permettant de voir de façon synthétique :
. quels jokers sont utilisés ?
. quand ?
. par qui ?
. pour quelle raison ?

Découverte de la règle du jeu

Découverte du livre « David Copperfield »

- croiser des textes
- découvrir le thème du livre « David Copperfield » : le mettre en relation avec le thème du livre « Joker »
- établir des comparaisons, observer des similitudes entre les thèmes de deux livres

Matériel

- texte photocopié pour tous les élèves
- fiche découverte « David Copperfield »
- un livre de « David Copperfield »

Démarche

lecture du texte par le maître

les élèves ont le texte sous les yeux
- texte agrandi pour la phase de synthèse

recherche et questionnement collectif (les recherches sont écrites au tableau)

alternance de recherche et de synthèse collective

Soulignez dans le texte le passage qui explique ce qu’est un « cataclysme »
. synthèse collective : les élèves ont-ils pensé à souligner le passage « Il n’y eut que Charles qui...... « Ou la mort d’un être proche et aimé »
. débat et discussion sur cette phrase : Que veut-elle dire ? Que pouvons nous faire comme hypothèses ? .... Les écrire sur une feuille de papier canson
. souligner dans le texte agrandi le passage

souligner le passage qui nous indique comment les élèves peuvent utiliser leurs jokers
. synthèse collective : souligner le passage sur le texte agrandi
. « que pensez vous de cette règle ? » « Pouvez vous imaginer des situations ? »

souligner dans le texte les raisons pour lesquelles les élèves ne souhaitent pas lire le livre proposé par le maître
. Quel joker les élèves cherchent-ils ? Et alors ? Pourquoi n’y t-il pas ce joker dans le jeu ?.... Pour obliger les élèves à lire le livre
- les jokers ne permettent pas d’échapper à tout

distribution de la fiche découverte du livre « David Copperfield »

- Impressions des élèves pages 22 à 24

Lecture individuelle de ces pages, passage court

Questionnement oral
. Quelles sont les impressions des élèves par rapport au maître ?
. Que leur apprend le maître en leur offrant une brosse à dents ?

Premières utilisations des jokers

- Marché noir

amener les élèves à dégager l’implicite d’un texte
amener les élèves à comprendre quels sont les mots et expressions utilisés pour créer des impressions
prélever des indices pour dégager les éléments d’un portrait
utiliser un outil synthétique pour approfondir la compréhension des rapports entre les personnages
percevoir le caractère des personnages en fonction de l’utilisation qu’ils font des jokers

Matériel :

- photocopies du texte
- fiche recherche 4
- texte pages 22/23
- tableau des personnages
- tableau des jokers
- texte agrandi pour synthèse collective

démarche

gestion des élèves

élèves performants en autonomie

élèves en difficulté accompagnés (même démarche que les séances précédentes)

phase de synthèse :

. souligner les passages pour chaque recherche

. questionner, relancer, aller plus loin à propos : (discussion, débat)
- de la chanson que fait chanter le maître « La Marseillaise » élément symbolique
- de l’attitude de Charles qui passe la nuit à lire : pourquoi ?
- de son regret à donner le joker « rester au lit »
- du marché noir qui se met en place : attitude de Bérangère, valeur des jokers

attitude de Laurent qui a « rangé soigneusement tous ses jokers »

comparer l’attitude de Laurent et celle de Charles
- la différence d’attitude entre Hubert et la directrice :
- rechercher et souligner en bleu dans le texte les mots et expressions qui indiquent la violence dans l’attitude de la directrice
- rechercher et souligner en rouge les mots et expressions qui indiquent la réaction d’Hubert et sa différence de réaction

Portrait d’Incarnation Perez

Déception d’Hubert

- approfondir la compréhension des rapports entre les personnages
- amener les élèves à dégager l’implicite de la description d’Incarnation et la mise en liaison avec le portrait moral d’Hubert
- repérer ce qui distingue les deux personnages

Matériel :

- photocopies des pages 29 à 32
- tableau récapitulatif des personnages
- fiche recherche 5

gestion des élèves

mêmes modalités que les séances précédentes

phase de synthèse :

revenir sur les éléments prélevés par les élèves pour leur faire comprendre les rapports entre les personnages, la différence de personnalité à travers les mots et expressions employés
termes forts pour Incarnation Perez « semer la terreur », « elle était détestée.. », « ... elle était folle »

éléments humoristiques :

. p 29 « ... sauf de son mari qui ne s’en était pas si mal sorti en mourant » : reprendre et expliquer aux élèves

La leçon de vie

Matériel

- texte pages 33 à 35 photocopié
- tableau des jokers

lecture collective des pages 33 à 35

lecture alternée du maître et des élèves

questionnement oral :
- quelle leçon veut donner le maître en emmenant les élèves à la poste ?
- débat d’idées sur la patience : Etes-vous patients ?

Informations sur la vie personnelle d’Hubert et Incarnation

- approfondir la compréhension des rapports entre les deux personnages
- amener les élèves à dégager l’implicite de la description de la vie d’Incarnation et de la vie d’Hubert
- dégager l’impression de tristesse, de solitude
- repérer ce qui distingue les deux personnages : réaction différente par rapport à cette solitude

Matériel

- photocopie du texte
- fiche recherche 6 tableau comparatif
- texte agrandi
- texte pages 19

gestion des élèves identique à celle des séances précédentes

phase de synthèse

relancer le questionnement à partir des réponses des élèves

retour au texte pour relire certains passages

dégager l’impression de solitude et de tristesse

revenir sur une phrase de la page 19 pour l’explication du mot « Cataclysme » : « Ou la mort d’un être proche et aimé » la mort de sa femme a été un cataclysme

comment font chacun de ces personnages pour réagir ? :
. Incarnation : méchante, pas de relation aux autres, sème la terreur : la haine
. Hubert : fait des cadeaux, aiment l’autre, pense à l’amour : généreux
. retour au texte pages 29 à 33 : relecture qui permet de confirmer les éléments dégagés lors des portraits

Changement d’opinion

amener les élèves à percevoir le changement d’opinion et d’attitude des élèves

matériel :

- photocopie du texte
- tableau des jokers
- texte agrandi
- fiche recherche 7

gestion des élèves identique aux séances précédentes

phase de synthèse pour relancer le questionnement et amener les élèves à percevoir le changement des élèves

souligner dans le texte les mots et expressions qui indiquent ce changement

passage des baisers important car les élèves rendent à Hubert l’amour qu’il leur porte et qu’il leur donne : ils ont compris le sens de l’utilisation des jokers

Construction d’un jeu de jokers

- analyser l’écriture des jokers pour dégager des composantes
- utilisation de la négation
- utiliser des contraires

Matériel :

- texte photocopier pages 42 à 44 pour la mise en situation d’écriture
- pages 44 à 49 pour lecture après la phase d’écriture

liste des jokers

liste des jokers agrandie pour faire visualiser les éléments récurrents

gestion des élèves par groupe de deux pour les élèves autonomes

élèves en difficulté regroupés

Mise en situation

lecture du texte jusqu’à la page 44 « ..... Le maître invita Charles à inventer ... un nouveau jeu de jokers »

Vous allez inventer des nouveaux jeux

Distribuer la fiche des jokers : analyser la fiche pour dégager les composantes
. « Vous allez souligner les éléments que l’on retrouve toujours »
. l’ adulte prend en charge les élèves en difficulté, passe par une lecture orale de la fiche

Percevoir à l’oral les récurrences
. relire la fiche et entourer les éléments

Mettre en liaison la perception orale avec l’écrit

phase de synthèse avec support agrandi

. reprendre les recherches et amener les élèves à percevoir
les éléments récurrents « Joker » « pour », verbe à l’infinitif, négation mais pas toujours

recherche d’éléments qui pourraient convenir : au lieu d’utiliser la négation, utiliser un contraire

comment construire des jokers : penser à quelque chose que l’on n’aime pas, inventer un joker pour échapper à cette chose

phase d’écriture par binôme

. l’adulte prend en charge les élèves en difficulté et procède à une phase de dictée à l’adulte pour :
passer par une phase orale : les élèves verbalisent les jokers inventés, retour à l’analyse pour valider ou non

dictée à l’adulte

contrat : les élèves essaient d’écrire en autonomie ce qui permet à l’adulte d’observer les autres groupes

phase de synthèse collective

chaque groupe lit sa production

validation par rapport à l’analyse

dictée à l’adulte qui répertorie par écrit les jokers inventés par les élèves

représenter ces jokers inventés

. sur des feuilles de papier canson avec contour de cartes délimité les élèves représentent les jokers
lecture de la fin du texte pages 44 à 46 lecture des jokers inventés par Charles et Hubert
lecture collective des pages 46 à 49 pour dégager les idées principales de ce passage (questionnement oral)

. comportement d’Hubert : toujours lié à sa façon positive de voir les choses, optimisme, bienveillance

. réaction d’Incarnation par rapport à l’absence des élèves : mise en relation avec les indices prélevés dans les différents passages pour conforter le caractère et la personnalité d’Incarnation

. explication du mot « anarchie »

. réaction d’Hubert mise en liaison avec la phrase « ... lui qui aurait aimé aider l’humanité en l’aidant à se dégeler » :

- débat sur cette phrase

- maîtrise de la langue : les substituts , « l’ aidant à se dégeler » de qui parle -t-on ?
. importance de certains mots et expressions « il s’enfuit » : notion importante de « fuite »
. prise de notes sur une grande feuille de papier canson des différents indices et des impressions dégagées par ce passage

Le pacte et la boîte à surprise

percevoir l’implicite

lister les mots qui donnent des impressions

Matériel :

- photocopies des pages 49 à 53
- photocopies agrandies du texte p 53 « Tous les vendredis .... » page 54 « .. que l’on passe de main en main »

Gestion des élèves

élèves autonomes

élèves en difficulté regroupés pour mettre en place des possibilités d’aide si nécessaire

Démarche :

lecture individuelle silencieuse des pages 49 à 52 « ... tout le monde signa le pacte sauf Charles »

les élèves en difficulté seront aidé par le maître qui peut prendre en charge une partie de la lecture si nécessaire

questionnement oral :
. Que pensez vous de ce passage ?
. Que se passe-t-il ?
. Et vous comment auriez vous réagi ?
. Pourquoi Charles ne signe pas le pacte ? Il est le seul, que pensez-vous de cette attitude ?

percevoir l’implicite du passage

amener les élèves à faire des choix conscients (le fait de choisir un jour par semaine pendant lequel ils ne regarderont pas la télévision implique de se renseigner sur les programmes pour choisir un jour où il n’y a pas de programmes intéressants)
. nous allons nous aussi essayer de mettre ce pacte en place
. choisir une semaine et décider que durant cette semaine les élèves ne regarderont pas la télé pendant toute une journée
. faire une fiche qui indiquera : le jour et les raisons pour lesquelles ce jour a été choisi
. retour en classe : communication des jours et des explications, retour au programme télé

amener les élèves à prendre conscience de leur choix

expliquer et justifier ses choix

comprendre que les autres peuvent avoir des choix différents

lecture et étude des pages 53 « Tous les vendredis » à « ... que l’on passe de main en main »

même gestion des groupes

question recherche écrite au tableau
. « Souligner dans le texte tous les mots, toutes les expressions qui indiquent que les élèves sont embarrassés, embêtés et ne veulent pas lire ce qu’il y a écrit sur le mot »
. passer observer les élèves, aider et questionner les élèves en difficulté si nécessaire

phase de synthèse collective

. demander aux élèves quels mots et expressions ils ont repérés, les faire visualiser sur l’affichage texte agrandi, en discuter, souligner dans le texte agrandi après discussion, faire repérer des passages si certains n’ont pas tous étaient vus
. relever les mots et expressions pour chaque personnage :
. Bénédicte
« rougit jusqu’au blanc des yeux »
« ...n’arrivait pas à prononcer le mot inscrit »
« .. toussota, se racla la gorge, eut un fou rire mais resta muette »
. Maamar
. « ... fit la carpe aussi » (expliquer l’expression)
. le reste de la classe
. ...fit le tour de la classe comme une pomme de terre brûlante... » (expliquer l’expression)

amener les élèves à comprendre les intentions de l’auteure en utilisant ces mots et expressions imagées

faire des hypothèses sur ce qu’il peut bien y avoir d’écrit pour provoquer une telle gêne
. lister et écrire les propositions sur une feuille
- lecture des pages 54 à 55 : découverte de ce qui est écrit, de la réaction des élèves, des explications d’Hubert, de la réaction d’Incarnation, la lettre

La morale de l’Histoire

percevoir le message du livre

débattre sur la morale de l’histoire

Matériel

- photocopies des pages 53 à 61

Gestion des élèves

lecture individuelle silencieuse

les élèves lisent seuls ce passage

discussion collective concernant la morale de l’histoire

- poser la même question aux élèves « Qui pensez vous que j’admire le plus....dans son cartable ? »
- débattre et expliquer les deux points de vue :

celui qui a tout dépensé : qu’est-ce que cela veut dire ?

celui qui les a gardé dans son cartable qu’est-ce que ce la veut dire ?
. amener la réflexion plus loin « Quand on dépense tous ces jokers à quoi faut-il faire attention ? »

rappeler le passage du pacte sur la télé : faire des choix conscients

Production d’écrit

- réinvestir les éléments du récit vus au cours des séances de lecture
- caractériser les personnages
- utiliser des substituts pour désigner ces personnages
- à quelle personne écrire le texte
- mettre en lien les événements
- respecter la cohérence du récit
- Proposition :
Hubert a été mis à la retraite mais les élèves de la classe ont décidé de le faire revenir en essayant de tout mettre en œuvre pour faire changer Incarnation. Trouver et raconter quels moyens ils vont utiliser et comment ils vont réussir.

outils possibles à utiliser pour dégager des paramètres d’écriture et créer un scénario

- les fiches d’identité des personnages révélant leur trait de caractère
- les différents moments importants de l’histoire, les événements
- les analyses sur les substituts
- les analyses sur les mots et expressions qui donnent des impressions
- rechercher les traits de caractère des personnages et leur faire adopter un comportement lié à ce trait de caractère
- rechercher les traits de caractère d’incarnation qui doivent changer
- envisager des moyens, des situations qui l’amèneraient à changer : reprendre des situations, des événements évoqués dans certains passages et qui n’ont pas pu avoir lieu (ex : la bouteille à partager, invitation au restaurant pour manger un couscous, le cadeau d’un jeu de joker...)
- envisager une fin qui permettrait à Hubert et Incarnation de se reparler
- lister tout ce que voulait faire Hubert pour créer des liens avec Incarnation

gestion des élèves
- en binôme pour les élèves performants
- en regroupement pour les élèves en difficulté pour aider à la mise en place des paramètres d’écriture cités plus haut

outil pour se souvenir du scénario

- fiche mémoire remplie par les élèves et répertoriant les éléments composant le récit

cet outil permet :
- de garder en mémoire par écrit ces éléments et de repartir sur les mêmes bases quand la production d’écrit s’étale sur plusieurs séances
- d’avoir un support qui permet de visualiser les différentes étapes du schéma narratif et de garder une trame conductrice pour permettre au récit d’aboutir à une fin

Florence Breuneval, CPC, Gennevilliers

Documents joints