Publié : 5 avril 2011

Vérité, vérité chérie

Vérité, vérité chérie
Valérie Zenatti
Mouche de l’école des loisirs

• Résumé :
Camille est une petite louve surdouée : première à l’école (avec une moyenne de 30/20), elle remporte tous les jeux et excelle dans tout ce qu’elle entreprend. Ses parents et ses professeurs envisagent pour elle un avenir brillant (professeur, chef de meute...), même si elle en énerve plus d’un derrière ses airs de petite fille parfaite. Son petit monde va cependant être bouleversé lorsque son prof de chasse donne à la classe un devoir à faire sur leurs grands-pères. La jeune louve ne connaît aucun de ses grands-pères et questionnant sa mère, elle devine qu’un lourd secret pèse sur la famille.

• Analyse :
Valérie Zenatti nous plonge dans un petit roman très riche qui jongle avec les références et les registres de manière très habile. Tantôt loufoque : cours de hurlement, moyenne de 30/20, tantôt dramatique : passé criminel du grand-père. On suit avec plaisir Camille à la découverte de sa propre histoire qui se mêlera à celle, bien connue, des contes de fées. En usant d’une écriture maîtrisée et plaisante, Valérie Zenatti signe un ouvrage qui offre de multiples facettes (conte détourné, quête d’identité...)
Le lecteur s’immisce dans la société des loups, société qui semble être un double de la nôtre où les animaux sont humanisés. Cependant l’auteur fait référence à des éléments de conte très connus sans les citer et nous relie principalement au Petit Chaperon Rouge, mais du point de vue des loups

• Pistes pédagogiques possibles
Démarche générale proposée
• Lectures successives de différents passages, soit par les élèves soit par l’adulte en lecture entendue
• Les lectures, soit silencieuses soit à voix haute, sont accompagnées d’explication de mots inconnus ou difficiles (découpage en syllabes afin de repérer des phonèmes complexes, relecture, mise en contexte du mot afin d’aboutir à la compréhension)
• La compréhension se fait par un questionnement guidé par l’adulte avec recherche des éléments permettant de répondre dans le texte (souligner pour repérer), mise en commun des recherches avec validation après concertation, discussion et argumentation puis trace écrite collective sur l’affichage texte retapé et agrandi au tableau

• Compétences du socle visées :
• lecture
-  lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un extrait de texte
-  lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, répondre des questions)
-  repérer dans un texte des informations explicites en s’appuyant en particulier sur le titre, l’organisation (phrases, paragraphes), le vocabulaire
-  dans un récit repérer s’appuyer :
-  sur le repérage des différents termes désignant un personnage
-  sur les temps des verbes et sur les mots en liaison expriment les relations temporelles pour comprendre avec précision la chronologie des événements
-  sur les deux points et guillemets pour repérer les paroles des personnages
-  lire un texte narratif et restituer à l’oral ou par écrit l’essentiel du texte (sujet du texte, trame de l’histoire, objet de la description, relations entre les personnages)
-  adopter une stratégie pour parvenir à comprendre, repérer des mots inconnus
et incompris, relire, questionner
• littérature :
-  lire une œuvre intégrale
-  rendre compte des œuvres lues, donner son point de vue
• Gestion du groupe :
-  élèves par binôme homogène
-  les élèves en difficulté peuvent être regroupés par 4, aide à la lecture par une lecture entendue
• matériel :
-  le livre
-  texte retapé et photocopié donné à chaque groupe
-  les illustrations
-  pour les élèves en difficulté un document pour deux élèves
-  mêmes supports agrandis et affichés au tableau
• Découpage du texte proposé :

Phase 1 : page de couverture et pages 8 et 9
-  couverture :
-  questionnement :
-  quel est le titre ? : entourer le en rouge
-  quel est l’auteur ? : entourer le en bleu
-  quelle est la collection et l’éditeur ? : entourer le en vert
-  quelles hypothèses à partir de l’illustration, du titre ? : noter ces hypothèses sur une affiche
-  pages 8 et 9 :
-  lecture silencieuse du texte / lecture entendue pour les élèves en difficulté
-  quel est le personnage de l’histoire ? : Camille, souligner le nom dans le texte
-  de qui s’agit-il ? : d’une petite louve
-  que sait faire Camille ? rechercher les éléments dans le texte et les souligner en rouge
-  quels renseignements cela nous donne-t-il sur Camille : relever les mots, les expressions utilisés pour décrire Camille : les noter : parfaite, à merveille, il n’y en avait pas deux comme elle, un tel prodige, on la citait en exemple, sa renommée
-  où habite Camille ?Le bois d’ennui : à quoi fait penser ce nom ?
-  page 8 : décrire les illustrations
-  mettre en relation les événements décrits page 9 avec les illustrations de la page 8 : tracer des flèches pour relier certains passages du texte et certaines photographies
-  pour le passage « … elle courait plus vite que tous les loulous de sa classe » : faire remarquer l’écriture de « loulous », terme affectif pour désigner les enfants/ jeu de mots avec « loup »
-  lire ce qui est écrit sous les photos de Camille : « en apparence » entre parenthèses : quelle impression ?

Phase 2 : lecture à haute voix faite par l’adulte pages 10 à 13 : ce que les professeurs pensent de Camille
• compétences du socle visées :
-  Raconter, décrire, exposer : faire un récit structuré et compréhensible pour un tiers ignorant des faits rapportés ou de l’histoire racontée, décrire une image, exprimer des sentiments, en s’exprimant en phrases correctes et dans un vocabulaire approprié
-  Echanger, débattre : écouter et prendre en compte ce qui a été dit
-  Questionner pour mieux comprendre
-  Exprimer et justifier un accord ou un désaccord, émettre un point de vue personnel motivé
-  Compétences en lecture et littérature citées plus haut

-  Matériel :
-  texte retapé, agrandi et photocopié pour que les élèves puissent avoir un repère visuel au tableau
-  ce texte agrandi servira à repérer les passages qui permettent de répondre au questionnement, les passages repérés seront soulignés
-  démarche :
-  l’adulte fait une première lecture à voix haute
-  deuxième lecture puis questionnement:les questions sont écrites sur une affiche, de la place est laissée pour écrire la réponse
-  chaque question est lue
-  les élèves cherchent la réponse et disent dans quel passage du texte on peut trouver la réponse, le support agrandi permet de chercher, de trouver de relire et d‘échanger, d’argumenter et de valider tel ou et passage
-  quelles sont les personnes qui parlent ?ou, quels sont les professeurs qui parlent ?
-  souligner dans le texte les paroles de chaque professeur de couleur différentes afin de bien les visualiser
-  que veut le directeur de l’école ?
-  que veut la professeure de hurlements ?
-  que lui répond le directeur ?
-  où la professeure de hurlements veut-elle envoyer Camille ?
-  questionnement sur la vie des loups (recherche documentaire)
-  qu’est-ce qu’une meute ?
-  on peut mettre en œuvre une recherche documentaire sur différents supports :
-  étape 1 : comprendre le mot « meute » : recherche dans dictionnaire
-  étape 2 : comprendre et connaître ce qu’est une meute
-  étape 3 : qu’est-ce qu’un chef de meute ?
-  recherche sur internet, et supports livres documentaires
-  cf. document recherche documentaire
-  étape 4 : noter les résultats des recherches

Phase 3 : lecture silencieuse par les élèves, pages 13 et 14 : découverte de Monsieur Leroux

- Matériel, Gestion du groupe et démarche cités en début de document
-  donner la page 13 aux élèves
-  questionnement guidé :
-  Comment s’appelle ce nouveau personnage ? souligner dans le texte
-  Décrire ce personnage : souligner en rouge dans le texte les éléments qui aident à le décrire : expliquer ou faire expliquer : « efflanqué »
-  Quel est le travail de M.Leroux ?
-  Quel est le caractère de ce personnage ? : souligner en bleu dans le texte les éléments qui aident à comprendre son caractère : expliquer ou faire expliquer « taciturne »
-  Où a-t-il vécu ? donner son impression sur ce nouveau nom de lieu
-  Donner la page 14, passage sur Camille
-  Questionnement guidé :
-  Qu’apprenons-nous sur Camille, souligner les éléments dans le texte : elle gagne tout le temps, cela énerve ses camarades qui la détestent
-  Quelle impression donne le mot « détester »
-  Quel élément avons-nous sur le caractère de Camille avec la phrase : « Elle ne se doutait pas ….. » : Camille est insouciante
-  Faire remarquer le parallèle entre le comportement des loups et le comportement des humains

Phase 4 : lecture à voix haute faite par l’adulte : lecture entendue
-  pages 14 à 17
• compétences, matériel, démarche, décrits à la phase 2
-  questionnement guidé :
-  quelle moyenne à Camille ? qu’en pensez-vous ? : mettre cette note en relation avec le mot « excellentissime »/ décomposer le mot pour faire apparaître « excellent »
-  faire remarquer la pointe d’humour du directeur, pourquoi « où, où, où » ?
-  qu’apprenons-nous sur les conditions de vie des loups ? hiver rude dans la forêt de Bois d’ Ennui
-  Pourquoi ne veulent-ils pas contrarier le directeur ? (implicite) : relire le passage de « Les professeurs ne l’avaient pas contrarié …… . A l’école au moins on avait un peu chaud » faire des inférences
-  Comment réagissent les parents de Camille ?
-  Comment réagit Camille à cette réaction ? que pense-t-elle ?

Phase 5 : lecture à voix haute et recherche sur le dialogue : qui parle à qui ?
• nouvelles compétences du socle visées :
-  réciter : dire sans erreur et de manière expressive des textes
-  compétence cycle 2 :
-  participer à une lecture dialoguée : articulation correcte, fluidité, respect de la ponctuation, intonation appropriée

-  pages 19 à 21
-  faire une lecture à voix haute : faire repérer les pointes d’humour, les correspondances avec nos vacances, « toutes zones confondues » : expliquer aux élèves le système de zones aux élèves en utilisant une carte de France afin de faire visualiser les différentes zones de vacances
-  relire le passage page 20 : « Ouais… Certainement…Mais tu peux cesser de penser …… On peut être intelligent et modeste, tu sais ? » : que veut dire Joséphine ?
-  puis donner le texte retapé aux élèves par binôme
-  repérer les personnages qui parlent
-  nouveau personnage : Joséphine
-  qui est-elle ? la cousine de Camille
-  rechercher dans le dialogue qui parle à qui : les élèves vont stabiloter les paroles de Camille d’une couleur et les paroles de Joséphine d’une autre couleur
-  validation par une mise en commun et trace sur le support agrandi
-  « si nous mettons en place ce dialogue que faudra-t-il dire et quels éléments ne seront pas dits »
-  revenir sur le dialogue et entourer en noir ce qui est dit par le narrateur
-  faire jouer ou lire le dialogue par plusieurs élèves, on peut, pour aider avoir comme matériel le visage de Joséphine et le visage de Camille reproduits plusieurs fois et des bulles dans lesquelles seront écrites les paroles des différents personnages, afficher au tableau les visages et les bulles associées

Phase 6 : lecture silencieuse des élèves:le jour où la vie de Camille « vole en éclats »
-  Compétences, Matériel, gestion du groupe, démarche, décrits plus haut
-  pages 21 à 27
-  questionnement guidé :
-  qu’arrive-t-il à Camille ?souligner les différents éléments dans le texte : elle reste silencieuse, elle perd à chat, elle a les oreilles en arrière (signe de peur), elle est bizarre, elle se sent faible, elle a une boule dans la gorge
-  pourquoi a-t-elle cette réaction ? le texte ne le dit pas
-  qu’est-ce qui provoque cette réaction ? : le devoir donné par la professeur M. Leroux « Je fais le portait de mon grand-père »
-  rappeler les éléments dégagés dans le portrait de M. Leroux phase 3
-  faire des hypothèses sur les raisons de la peur de Camille
-  prolongement : l’arbre généalogique :
-  reprendre le passage page 23 : « Mais vous êtes les enfants de vos parents, qui sont eux-mêmes les enfants de leurs parents et….. c’est un peu vous quand même »
-  faire l’arbre généalogique de Camille : comprendre l’arbre généalogique
-  faire son arbre généalogique

Phase 7 : lecture à voix haute par l’adulte, lecture entendue
-  pages 27 à 37 : le passage lu étant important, le texte ne sera pas agrandi et affiché, les passages importants à repérer seront lus plusieurs fois
-  4e de couverture avec résumé : lecture silencieuse
-  points importants à faire émerger après la lecture entendue :
-  le fait que les voisines savent quelque chose « Vous avez oublié de qui elle descend », cela confirme l’idée d’un secret de famille (expliquer le terme « la descendance », rappel de l’arbre généalogique, faire un lien
-  ce que pensent les voisines de Camille et de son éducation : ce qui est exprimé par les voisines rappelle l’idée exprimée par Joséphine la cousine
-  les hésitations dans les réponses de la mère de Camille : quelles impressions ?
-  l’impression d’un secret
-  donné la 4e de couverture à lire silencieusement aux élèves par binôme :
-  le résumé reprend les informations déjà connues et dégager les éléments qui expliquent la réaction de Camille à l’annonce du devoir de M. Leroux

Phase 8 : lecture à voix haute, lecture entendue puis lecture silencieuse
-  alternance de lectures entendues et de lectures silencieuses
-  pages 39 à 44 : lecture entendue:Camille fouille dans les affaires de ses parents
-  page 41 : relire la description de l’objet que trouve Camille « une sorte de boîte noire avec une bande transparente…… la tige semblait pouvoir pousser et se ratatiner jusqu’à l’infini » : de quel objet s’agit-il ? : un vieux poste de radio
-  pour aider on peut demander aux élèves de dessiner l’objet à partir de la description
-  faire des recherches documentaires dans des livres ou sur internet pour trouver des images de vieux postes de radio
-  prolongement : jeu des devinettes : production d’écrit court
-  proposer 5 objets aux élèves sur une table
-  chaque élève choisit un objet, il doit le décrire par écrit
-  donner le message écrit à un camarade qui doit trouver l’objet
-  comparer plusieurs descriptions d’un même objet : quels sont les éléments qui permettent de trouver l’objet
-  pages 44 à 45 : lecture silencieuse:Camille découvre les articles de journaux
-  quelles sont les informations apportées par les articles de journaux ?
-  de qui parle-t-on ?
-  désigne-t-on réellement le grand- père de Camille ? rien de l’article ne désigne le grand-père
-  « il a brisé le pacte » : de quoi s’agit-il, le texte nous le dit-il ?
-  qu’est-ce qu’un pacte ?
-  quel pourrait être ce pacte et entre qui et qui ?
-  pages 46 à 49 : lecture entendue : Camille se perd en s’enfuyant
-  faire remarquer le jeu de mot : « à la lisière d’un bois où elle n’avait jamais mis les pattes »
-  page 47 : lecture silencieuse:la vérité sur son grand-père
-  comment s’appelle le grand-père de Camille ?
-  à quelle histoire fait référence l’article ?
-  où habitait la grand- mère du petit chaperon rouge ?
-  mettre en liaison les premières informations et celles-ci : pourquoi la famille l’a renié ?
-  lire l’histoire du « Petit Chaperon Rouge » classique si possible avec la description du Petit Chaperon Rouge qui dit au loup : « Comme tu as de grandes dents mère –grand…..)

Phase 9 : à la recherche de son grand-père
-  alternance de lectures entendues et de lectures silencieuses
-  pages 51 à 57 : lecture entendue : la rencontre avec le hibou, la découverte de la maison de Constance
-  où se trouve Camille ? Avons-nous déjà entendu parlé de cette forêt ? oui, dans l’article, c’est le lieu où habitait la grand-mère du petit Chaperon Rouge
-  relire le passage « Camille s’enfonça entre les arbres, les oreilles dressées, le museau frémissant, attentive au moindre souffle, au moindre craquement » : faire remarquer les termes qui correspondent à un animal
-  page 54 : le hibou semble connaître Camille, comment est-ce possible ?
-  quand le hibou dit « j’ai mes sources » : quelles peuvent être ces sources ?
-  page 56 : qui est Constance ? si les élèves ne se souviennent pas, revenir à l’article page 49 « sa petite fille Constance, dite « le petit Chaperon Rouge » »
-  page 57 : quelles sont les paroles du corbeau, à quoi correspondent-elles ?
-  pages 57 à 60 : lecture silencieuse : la rencontre avec Constance
-  Constance arrive sur quoi ?
-  Que répond Camille quand Constance lui demande qui elle est ?
-  Comment appelle-t-on « la drôle de boule qu’elle avait sur la tête » ?
-  pages 61 à 67 : lecture silencieuse : les explications de Constance, Constance parle du grand-père
-  comment est la maison de Constance ?souligner dans le texte les éléments qui décrivent la maison
-  quelle description Constance fait d’Auguste ? Où trouve –t-on cette description ?
-  page 65, 66 : qu’apprend Constance à Camille ?
-  elle lui explique le fameux pacte entre les hommes et les loups
-  elle essaie de donner une explication au comportement d’Auguste
-  Comment Constance parle d’Auguste ? elle en parle de façon affective et ne semble pas lui en vouloir, elle semble bien l’aimer et le comprendre
-  Qu’apprend Camille à la fin du passage ?

Phase 10 : la rencontre avec son grand-père
-  lecture entendue puis lecture silencieuse
-  pages 69 à 73 : lecture entendue
-  Camille arrive-t-elle à dormir ? Pourquoi ?
-  Que mange Camille le lendemain matin au petit déjeuner ? Pourquoi est-ce « une délicate attention » de la part de Constance ?
-  Quand Constance dit « il n’aime pas la moto » de qui parle-t-elle en disant « il » ?
-  Qu’est-ce que cela laisse penser ? que Constance vient voir Auguste puisqu’il connaît une moto alors que Camille elle ne savait pas ce que c’était que « cette chose »
-  pages 74 à 79 : lecture silencieuse
-  qu’apprend Camille en rencontrant son grand-père ? il a de ses nouvelles chaque semaine par M. Leroux, le professeur de Camille
-  qu’apprend Camille sur M. Leroux ? à quelle histoire fait-on référence ? « Les trois petits cochons »
-  que veulent dire ces paroles « A la bonne place, enfin. » ?
-  prolongement possible : écrire un article de journal qui raconte comment M. Leroux a attaqué les trois petits cochons :
• compétences du socle visées :
-  rédaction :
-  rédiger un court texte narratif en veillant à sa cohérence temporelle (temps des verbes) et à sa précision (dans la nomination des personnages et par l’usage d’adjectifs qualificatifs) en évitant les répétitions par l’usage de synonymes et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation
-  améliorer (corriger et enrichir) un texte en fonction des remarques et aides de maître
-  relire l’article page 49 sur l’arrestation du grand père Auguste
-  mise en réseau avec « Le loup est revenu » G. de Pennart : revenir sur les articles contenus dans cet ouvrage
-  module complet d’exploitation « Développer l’utilisation pédagogique de la presse à l’école » cf document joint
Phase 11 : épilogue
-  pages 79 à 80 : lecture silencieuse
-  pourquoi Camille ne veut-elle pas dire où elle était ?
-  comment s’appelle son devoir ? pourquoi ce titre ?
-  quelle note a Camille ?
-  quelle est la réaction de M. Leroux ? pourquoi est-il complice ? M. Leroux a donné ce devoir pour que Camille connaisse la vérité
-  revenir sur la page de couverture et sur les premières hypothèses faites en phase 1

Phase 12 : mise en réseau : les différentes versions du « Petit Chaperon Rouge » et des « Trois petits cochons »
• compétences du socle visées :
-  établir des relations entre des textes ou des œuvres du même thème
-  rendre compte des œuvres lues
-  donner son point de vue à leur propos
-  démarche :
-  différentes versions du « Petit chaperon rouge » et des « Trois petits cochons »
-  « Melle sauve qui peut »P. Corentin
-  « Le petit chaperon vert »G.Solotareff, Nadja
-  « Le petit chapeau rond rouge » G. De Pennart
-  « John Chatterton détective » Yvan Pommaux
-  « Petit Lapin Rouge » Rascal, C.K Dubois
-  « Dans la forêt profonde » A. Browne, Kaleïdoscope
-  « Quel cafouillage » G.Rodari, A. Sanna, Kaleïdoscope
-  « La véritable histoire des trois petits cochons » Gallimard
-  « Trois petits cochons » J. Claverie, Nord Sud
-  « Les trois pourceaux » C.Promeyrat, Didier
-  « Les trois petites cochonnes » Stehr Frédéric, Ecole des loisirs
-  rechercher les similitudes et les différences au niveau :
-  du schéma narratif
-  des personnages : psychologie
-  les lieux : l’habitat de la grand-mère, des trois petits cochons
-  les outils
-  comparaison des albums pour enrichir l’énoncé, apporter du vocabulaire précis en partant des différences et des similitudes : ex : « Dans cette histoire la grand- mère habite dans … et celle-ci comment s’appelle l’habitation de la grand- mère …. », « dans cette histoire quel est le contenu du panier du petit chaperon rouge…. », idem pour les « Trois petits cochons » ainsi de suite : nommer avec précision les différents éléments repérés
-  quel est le livre où le loup fait le plus peur ? : faire repérer des indices dans le livre en question, indices pris dans l’illustration ou dans le texte ou les deux, les élèves doivent alors justifier et argumenter
-  faire repérer la symbolique des histoires
-  faire remplir un tableau document « tableau comparatif des histoires du petit chaperon rouge/ des trois petits cochons »

Florence Breuneval, CPC, 3e circonscription, Gennevilliers

Documents joints