Publié : 26 janvier 2012

Le rire de Milo

Le rire de MiloERRERA Eglal,Actes Sud,les premiers romans cadet

  • résumé et analyse
    Irène et ses parents se lient d’amitié avec Milo, vieil homme rieur qui parle si bien de l’Egypte, son pays d’origine.Suite à un accident, Milo perd l’envie de vivre:il voudrait retrouver un ami proche, qu’il n’a pas vu depuis des années. Irène et son père partent donc en Egypte à la recherche d’un dénommé Samir. Ils finissent par le retrouver et découvrent ainsi le secret de Milo.Les romans d’Eglal Errera explosent de sentiments d’amitié, de solidarité : une générosité pas toujours vraisemblable, mais qui fait chaud au cœur. La solide petite narratrice Irène n’ a aucun doute sur l’amour qu’elle reçoit et qu’elle donne , c’est donc avec un certain aplomb qu’elle raconte son histoire. S’adressant volontiers directement au lecteur, elle use de mots simples pour parler de la maladie de Milo puis de la recherche de Samir, jusqu’à la révélation du lien qui unit les deux hommes. Et parce qu’elle a été élevée dans la tolérance et la compréhension de l’autre, Irène n’a aucun mal à admettre l’homosexualité ou la bisexualité. Un exemple à suivre, un roman à faire lire aux enfants comme aux parents… Les illustrations en formes géométriques, aux arêtes dures, s’accordent à l’idée d’un monde pur et rappellent avec à propos les fresques égyptiennes. Julia Wauters a réalisé les illustrations avec des profils de personnages en noir et blanc qui évoquent l’Egypte antique et procurent au lecteur l’impression vivante, presque tactile, qu’il participe lui-même à la recherche des vérités qui se cachent derrière le rire de Milo. Ce court roman aborde sensiblement et respectueusement quelques façons d’aimer et balaie les préjugés les concernant.Thèmes : amitié, amour, homosexualité, secretDémarche générale proposée
  • Lectures successives de différents passages, soit par les élèves soit par l’adulte en lecture semi-entendue
  • Les lectures, soit silencieuses soit à voix haute par les élèves ou par l’adulte (lecture semi-entendue), sont accompagnées d’explication de mots inconnus ou difficiles
  • Pour certains mots et certains élèves il sera nécessaire de découper les mots en syllabes afin de repérer des phonèmes complexes, classer des mots de sens voisin en repérant les variations d’intensité (ex. bon, délicieux, succulent),définir un mot connu en utilisant un terme générique adéquat et en y ajoutant les précisions spécifiques à l’objet défini, repérer les familles de mots, regrouper des mots selon leur radical,regrouper des mots selon le sens de leur préfixe et connaître ce sens, en particulier celui des principaux préfixes exprimant des idées de lieu ou de mouvement, regrouper des mots selon le sens de leur suffixe et connaître ce sens, pour un mot donné, fournir un ou plusieurs mots de la même famille en vérifiant qu’il(s) existe(nt).
  • relecture, mise en contexte du mot afin d’aboutir à la compréhension
  • La compréhension se fait par un questionnement guidé par l’adulte avec recherche et visualisation des éléments permettant de répondre dans le texte
  • démarche de repérage visuel : souligner les éléments du texte pour repérer les indices permettant de répondre à la question, à la problématique ciblée dans le guidage pour cela une feuille plastifiée est directement posée sur les pages du livre et permet ainsi de souligner les éléments du texte avec un feutre véléda
  • mise en commun des recherches avec validation après concertation, discussion et argumentation puis trace écrite collective sur l’affichage texte retapé et agrandi au tableau
  • la lecture semi- entendue :
  • la lecture du texte est faite par l’adulte, les élèves ont le texte sous les yeux et peuvent suivre
  • le questionnaire est présenté avant la lecture orale par ladulte au tableau ou projeté par vidéo- projecteur
  • la démarche de repérage des éléments dans le texte est la même que pour la lecture silencieuse, les pages du livre sont recouvertes d’une feuille plastique et les éléments sont soulignés de couleurs différentes
  • mise en commun identique à la démarche de la lecture silencieuse
  • lecture d’approfondissement de certains passages spécifiques afin d’aborder la maîtrise de la langue, la production d’écrit, l’Histoire des arts, Langue vivante
  • faire un résumé de ce passage : Le résumé
    - pour la première fois, démarche proposée :- un résumé : un texte court qui présente les idées principales, les événements du texte lu, entamer une discussion et un questionnement à propos du résumé exemples :- « doit-on reprendre, recopier des phrases du texte ? » pas forcément : on peut traduire une idée du texte avec ses propres mots - « faut-il donner tous les détails ? » si le texte est court et présente les idées principales, non- « A quoi sert le résumé ? » à repenser au texte et à en garder les idées principales, à travailler la mémoire de la chronologie de l’histoire sans avoir à mémoriser toute l’histoire- les élèves par binôme font un résumé sur une petite feuille de papier (donner une petite feuille pour inciter les élèves à être concis)- les binômes se mettent par deux et se communiquent leur résumé :- comparaison des idées conservées, quel vocabulaire a été utilisé, quelles expressions- les 4 élèves se mettent d’accord et écrivent alors leur résumé sur une grande feuille de papier canson qui sera affichée au tableau- comparaison des différentes productions, discussion, validation ou non en fonction des éléments qui ont été abordés lors de la discussion et du questionnement avant la production- écriture collective d’un résumé de classe qui sera écrit sur une affiche- affiche mémoire : afficher le résumé et le titre dans la classe- faire lire le résumé avant la lecture de chaque nouveau passage pour remettre en mémoire les lectures passées, les idées→ aide aux élèves en difficulté :
  • la lecture du résumé est alors
  • lors des séances de lecture silencieuse ou semi-entendue les élèves en difficulté auront une attention particulière de l’adulte qui les sollicite en premier afin de les faire entrer dans la compréhension du texte, de répondre à leurs besoins spécifiques, d’observer et de noter des éléments qui pourront être repris lors de la phase de synthèse commune
  • ces élèves seront alors préparés à prendre la parole devant le grand groupe lors d’une mise en voix de possibles réponses
  • les questionnaires et les supports écrits proposés peuvent être aménagés suivant les compétences des élèves
  • rôle de l’enseignant :
  • il lance les recherches à partir des questionnaires et des supports proposés
  • les traces laissées par les élèves pour repérer les éléments sont observables et permettent donc à l’adulte de voir et de questionner par rapport à cette trace
  • ce questionnement demandera aux élèves d’argumenter, d’expliquer tel choix par rapport à une autre, de formuler à l’oral une possible réponse
  • il relance la réflexion pour amener les élèves à une compréhension plus fine du texte
  • il observe et note par écrit si nécessaire les éléments proposés par les élèves qui pourront être repris lors de la phase de synthèse
  • il formalise et organise puis il aide à formaliser et à organiser une trace écrite collective qui permettra aux élèves de garder une mémoire de l’activité
    Compétences du socle :
  • Compétence 1 :
  • La maîtrise de la langue française
    L’élève est capable de :- s’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis ;- prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté ;- lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte ;- lire seul des textes du patrimoine et des oeuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge ;- lire seul et comprendre un énoncé, une consigne ;- comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient ;- dégager le thème d’un texte ;- utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte (mieux le comprendre, ou mieux l’écrire) ;- répondre à une question par une phrase complète à l’oral comme à l’écrit ;- rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire ;- orthographier correctement un texte simple de dix lignes - lors de sa rédaction ou de sa dictée - en se référant aux règles connues d’orthographe et de grammaire ainsi qu’à la connaissance du vocabulaire ;- savoir utiliser un dictionnaire.
  • Compétence 4 :
  • La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication
    L’élève est capable de :- utiliser l’outil informatique pour s’informer, se documenter, présenter un travail ;- utiliser l’outil informatique pour communiquer ;- faire preuve d’esprit critique face à l’information et à son traitement.
  • Compétence 5 :
  • La culture humaniste
    L’élève est capable de :- dire de mémoire, de façon expressive une dizaine de poèmes et de textes en prose ;- identifier les principales périodes de l’histoire étudiée, mémoriser quelques repères chronologiques pour les situer les uns par rapport aux autres en connaissant une ou deux de leurs caractéristiques majeures ;- identifier sur une carte et connaître quelques caractères principaux des grands ensembles physiques et humains de l’échelle locale à celle du monde ;- connaître quelques éléments culturels d’un autre pays ;- lire et utiliser différents langages : cartes, croquis, graphiques, chronologie, iconographie ;- distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture,architecture) ;- reconnaître et décrire des oeuvres visuelles ou musicales préalablement étudiées : savoir les situer dans le temps et dans l’espace, identifier le domaine artistique dont elles relèvent, en détailler certains éléments constitutifs en utilisant quelques termes d’un vocabulaire spécifique ;- exprimer ses émotions et préférences face à une oeuvre d’art, en utilisant ses connaissances ;- pratiquer le dessin et diverses formes d’expressions visuelles et plastiques (formes abstraites ou images) en se servant de différents matériaux,supports, instruments et techniques ;- inventer et réaliser des textes, des oeuvres plastiques, des chorégraphies ou des enchaînements, à visée artistique ou expressive.
  • Compétence 6 :
  • Les compétences sociales et civiques
    L’élève est capable de :- respecter les autres, et notamment appliquer les principes de l’égalité des filles et des garçons ;- avoir conscience de la dignité de la personne humaine et en tirer les conséquences au quotidien ;- comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application ;- prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue ;- coopérer avec un ou plusieurs camarades ;
  • Compétence 7 :
  • L’autonomie et l’initiative
    L’élève est capable de :- respecter des consignes simples en autonomie ;- montrer une certaine persévérance dans toutes les activités ;- commencer à savoir s’auto-évaluer dans des situations simples ;- s’impliquer dans un projet individuel ou collectif ;- se respecter en respectant les principales règles d’hygiène de vie ; accomplir les gestes quotidiens sans risquer de se faire mal ;- soutenir une écoute prolongée (lecture, musique, spectacle, etc.).

Phase 1 : les personnages, le temps du récit

  • compétences CM2 travaillées  lors des différentes phases proposées :
  • Langage oral

Échanger, débattre- Participer aux échanges de manière constructive : rester dans le sujet, situer son propos par rapport aux autres, apporter des arguments, mobiliser des connaissances, respecter les règles habituelles de la communication.

  • Lecture
    - Lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte de plus de dix lignes, après préparation.- S’appuyer sur les mots de liaison et les expressions qui marquent les relations logiques pour comprendre avec précision l’enchaînement d’une action ou d’un raisonnement.- Repérer les effets de choix formels (emplois de certains mots, utilisation d’un niveau de langue bien caractérisé, etc.).- Effectuer, seul, des recherches dans des ouvrages documentaires (livres, produits multimédia).- Se repérer dans une bibliothèque, une médiathèque.
  • Littérature
    - Lire au moins cinq ouvrages dans l’année scolaire et en rendre compte ; choisir un extrait caractéristiqueet le lire à haute voix.- Expliciter des choix de lecture, des préférences.- Raconter de mémoire une oeuvre lue ; citer de mémoire un court extrait caractéristique.- Rapprocher des oeuvres littéraires, à l’oral et à l’écrit.
  • Ecriture
    - Copier sans erreur un texte d’au moins quinze lignes en lui donnant une présentation adaptée.
  • Rédaction
    - Dans les diverses activités scolaires, prendre des notes utiles au travail scolaire.- Maîtriser la cohérence des temps dans un récit d’une dizaine de lignes.- Rédiger différents types de textes d’au moins deux paragraphes en veillant à leur cohérence, en évitant les répétitions, et en respectant les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation.
  • Vocabulaire
    Acquisition du vocabulaire- Commencer à utiliser des termes renvoyant à des notions abstraites (émotions, sentiments, devoirs, droits).Maîtrise du sens des mots- Distinguer les différents sens d’un verbe selon sa construction (ex. jouer, jouer quelque chose, jouer à, jouer de, jouer sur).- Identifier l’utilisation d’un mot ou d’une expression au sens figuré.- Classer des mots de sens voisin en repérant les variations d’intensité (ex. bon, délicieux, succulent).- Définir un mot connu en utilisant un terme générique adéquat et en y ajoutant les précisions spécifiques à l’objet défini.- Utiliser avec aisance un dictionnaire.
  • Grammaire
    La phrase- Construire correctement des phrases- Comprendre la distinction entre phrase simple et phrase complexe.
  • Orthographe
  • Écrire sans erreur sous la dictée un texte d’au moins dix lignes en mobilisant les connaissances acquises.
  • TICE
  • s’approprier un environnement informatique de travail
  • adopter une attitude responsable
  • créer, produire traiter exploiter des données
  • s’informer, se documenter
  • communiquer, échanger
  • maîtriser les fonctions de base d’un ordinateur : fonction des différents éléments, utilisation de la souris, du clavier
  • utiliser un traitement de texte, écrire un document numérique envoyer et recevoir des messages
  • effectuer une recherche en ligne, identifier et trier des informations
  • pages 5 à 11
  • début du récit qui permet de :
  • rencontrer tous les personnages
  • comprendre le temps du récit qui amène le lecteur à effectuer un retour en arrière dans le temps
  • démarche :
  • lecture silencieuse de la page 5 à 11
  • relecture avec questionnaire possible :
  • Où se passe le tout début de l’histoire page 5 ? : dans un avion qui va en Egypte
  • Qui parle, qui raconte l’histoire ? une petite fille qui s’appelle Irène
  • Quel âge a-t-elle ? onze ans
  • En quelle classe est Irène ? 6e
  • Quels sont les autres personnages de cette histoire ? les parents d’Irène, Samir Kamel, Milo
  • Quand Milo est-il entré dans la vie de la famille ? il y a deux ans
  • Mise en commun des informations récoltées et soulignées dans le texte : noter ces informations sur une affiche (trace écrite mémoire)
  • Réorganisation des informations :
  • Proposition d’un tableau récapitulatif des personnages qui sera complété tout au long des lectures successives afin de permettre une vue d’ensemble des personnages nombreux ayant chacun une fonction précise dans l’histoire
  • Dans un premier temps : proposer une réflexion collective afin de faire comprendre que le début du livre n’est pas le début du récit, qu’il y a un retour en arrière dans le temps : rechercher les mots et expressions qui nous indiquent cet élément pages 5 et 6 changement brutal de lieu et de sujet

Phase 2 : Milo, lecture silencieuse

  • pages 12 à 21 : rencontre du personnage principal
  • reprendre le tableau « personnages » afin de le compléter avec les informations apportées sur « Milo »
  • questionnaire possible :
  • quel jour Irène a-t-elle rencontré Milo pour la première fois ?
  • Chez qui s’est passée cette rencontre ?
  • Quel temps fait-il le jour de cette rencontre ?
  • Quelle est la passion de Milo et du père d’Irène ?
  • Que dit la maman d’Irène au sujet de Milo ?
  • A quel animal Irène compare-t-elle Milo ? Pourquoi ? page 19 : illustration mise en lien avec le texte « Il est tellement grand et imposant qu’entre ses doigts, le paquet a l’air d’un bouton de rose dépassant de la trompe d’un éléphant »
  • Proposition dune frise permettant de comprendre le temps du récit : construire une frise du temps à partir des informations apportées par le texte :
  • Un travail ultérieur sera proposé au fur et à mesure des lectures à partir d’étiquettes résumant certains moments de l’histoire
  • Chaque élève ou binôme construit sa frise, y note les informations : une mise en commun permet de construire et compléter la frise collective
  • Des étiquettes pré écrites seront placées sur la frise afin d’annoter les moments relevés
  • Lecture d’approfondissement :
  • Pages 12,14,15,16 : faire le portrait de Fanny et de Milo
  • Souligner de couleurs différentes les éléments concernant le physique de chaque personnage
  • Souligner de couleurs différentes les éléments concernant les goûts et le jugement :
  • Amener les élèves à comprendre la psychologie de ces personnages : la franchise de Milo qui dit tout haut ce que les autres pensent tout bas, un physique impressionnant derrière lequel se cache une fragilité : relever les mots et expressions (implicite)
  • Relever les noms de lieux liés à lEgypte : le Caire, Louxor, Assouan, le Nil : noter ces lieux sur une affiche et faire des recherches documentaires sur différents supports (livres et internet)
  • Recherche géographique
  • Repérer l’Egypte sur un planisphère
  • Repérer sur une carte de l’Egypte les différents lieux cités dans le livre
  • Repérer sur la frise temps le moment de la rencontre : le placer

Phase 3 : l’accident

  • pages 23 à 33 : lecture semi-entendue
  • questionnaire possible :
  • Où Milo veut-il emmener Irène ?
  • A quel moment se passe cette scène ?
  • Qu’arrive-t-il à Milo ?
  • Pourquoi la maman d’Irène est-elle contrariée ?
  • Quels sont les amis de Milo et que lui apportent-ils ? : noter les résultats de cette recherche sur une tableau
  • Lors de la mise en commun du questionnaire : amener les élèves à percevoir l’implicite du texte, revenir sur des passages du texte
  • Milo est seul : relever les mots expressions qui donnent cette idée page 26
  • La réaction de la mère d’Irène : page 27,28
  • Il est à nouveau entouré : idem pages 28,29,30
  • Mettre en avant les informations apportées par le tableau « les amis de Milo » (doc joint) renseigné, ces informations montrent l’affection et l’attention portées à Milo exceptée Fanny- la- Momie (analyser ce surnom et le mettre en relation par un retour de lecture avec la description faite p 12, 14)
  • amener les élèves à comprendre ce que veut dire l’expression « avoir des attentions »

Phase 4 : pages 35 à 47 : lecture silencieuse

  • passage important car Irène et sa famille découvre le secret de Milo
  • lecture silencieuse des pages puis lecture d’approfondissement par passages déterminés
  • lecture d’approfondissement :
  • relever les passages du texte qui évoquent la nostalgie de l’Egypte
  • comparer le portrait de Milo page 36 et celui page 15/16
  • pages 38 à 40 : la découverte du secret de Milo : apparition d’un autre personnage, compléter le tableau « personnages » avec les informations apportées par le texte
  • des éléments manquent cependant pour bien comprendre qui est Samir
  • pages 42 et 43 l’attente : mettre en relation le texte et les illustrations
  • débat et argumentation :
  • pourquoi Milo souhaite-t-il revoir Samir ? aborder avec les élèves le fait que Milo se sent vieillir, aborder la vieillesse, le décès, la disparition
  • p 41 « Si je pouvais le voir ou l’entendre encore une fois » : discussion pour faire émerger l’implicite des ces paroles
  • p 47 « Internet ne peut pas tout …… » : discussion pour amener les élèves à comprendre la nécessité parfois de procéder à des recherches sur différents supports

Phase 5 : Irène et son père en EgyptePages 48 à 67

  • questionnaire possible :
  • quel jour Irène et son père atterrissent-ils en Egypte ?
  • Où atterrissent-ils ?
  • quel endroit cherchent-ils en premier ?
  • où se rendent-ils ensuite ?
  • quelles informations ont-ils dans ce lieu ?
  • Où se rendent-ils ensuite ?
  • Retour sur la frise du temps : faire comprendre au élève que le début du livre se situe à ce moment du récit, faire des flèches pour indiquer le temps
  • Relever les lieux et endroits où se rendent Irène et son père : retrouver ces lieux sur une carte de l’Egypte
  • Faire des recherches sur Louxor : utiliser différents supports, internet, livres documentaires, magazines…. : faire des affiches pour présenter ces recherches
  • Débat : relecture des pages 63 et 64 : quelle impression avons-nous en lisant ces pages : amitié, partage, fraternité, des sentiments qui viennent illustrer l’expression « avoir des attentions » rencontrée antérieurement dans le livre

Phase 6 : à la recherche de SamirPages 68 à 79 : lecture semi entendue- compléter le tableau « Personnages » avec les informations apportées par le texte sur Samir et sa famille- recherche sur le temple de la reine Hatchepsout

Phase 7 : le retour de SamirPages 81 à 91 : lecture semi- entendue

  • retour de lecture pages 88 à 9O : passage qui aborde une autre part du secret de Milo, son homosexualité
  • discussion sur l’Homosexualité, si l’ambiance de la classe et les relations entre les élèves le permettent
  • aborder la tolérance à travers les paroles et le regard de la mère d’Irène
  • revenir sur la frise du temps afin de la compléter avec toutes les étiquettes : créer une frise du temps collective affichée dans la classe

Phase 8 : Arts visuels

  • analyser les illustrations du livre : aborder la peinture murale Egyptienne
  • parcourir le livre et retrouver les illustrations qui font penser aux fresques Egyptiennes
  • page 5 : portrait d’Irène, p 13 : Irène et Fanny, p 16 : le père d’Irène et les fresques …. P 52 et 53
  • à partir de ces illustrations : proposer de faire les contours des traits avec un papier calque
  • afficher ces contours et mettre en mots : quelles formes ?utilisation de quelles formes géométriques ?
  • activités proposées dans « Apprendre avec les œuvres d’art » Alain Saey, Pascale Monziols, RETZ
  • analyse d’une peinture murale 
  • fresque Egyptienne, bas relief
  • les triangles
  • arts visuels : faire les portraits des élèves de la classe façon fresques Egyptiennes

Phase 9 : recherche sur lauteur

  • prendre connaissance des livres écrits par E. Errera
  • rechercher ces livres à la bibliothèque municipale : en emprunter plusieurs de chaque si possible
  • demander à un groupe d’élèves de lire ces livres
  • faire une fiche d’identité de ce livre
  • avoir plusieurs exemplaires empruntés à la bibliothèque
  • demander à deux élèves de lire à la maison le même livre et d’en faire la présentation orale au reste de la classe ou
  • demander à chaque élève de lire le livre qu’il a choisi
  • préparer cette présentation orale en atelier avec l’adulte :
  • après la lecture personnelle, l’adulte regroupe les élèves (4 élèves) :
  • qui ont lu le même livre
  • qui ont lu des livres différents
  • rappel de récit afin de vérifier la compréhension de l’histoire
  • engager une discussion pour argumenter, défendre son point de vue
  • revenir sur certains passages du livre
  • construire une fiche méthode qui aidera les élèves à présenter le livre à l’oral :
  • quels éléments doit-on présenter ?
  • le titre
  • le résumé de l’histoire : construire ce résumé à l’oral puis garder une trace écrite, la mémoriser
  • présenter les personnages sans trop en dire
  • présenter quelques illustrations « clef »
  • ne pas dévoiler la fin pour donner envie de lire l’ouvrage
  • faire une fiche didentité du livre afin de donner envie de lire le livre, de donner des informations avant de lire le livre : cette fiche pourra être conservée dans la classe ou dans la bibliothèque de l’école afin de permettre aux autres élèves de se faire une idée rapide du contenu du livre
  • faire des recherches sur l’auteur :
  • lieu de vie, lieu de naissance…..
  • faire une fiche de présentation permettant de mettre en lien les éléments du livre avec la vie de l’auteur

Florence Breuneval, CPC, 3e Gennevilliers

Documents joints

  • Le rire de Milo, OpenDocument Text, 42.3 ko

    Version OOo Writer de cet article