Vous êtes ici : Accueil > PALM@IR & Prix Littéraire > 02.PALM@IR > Cycle 2 > Animation 2005-2006 > Documents et Références > Des paramètres permettant d’analyser les ouvrages de littérature (...)
Publié : 19 janvier 2006

Des paramètres permettant d’analyser les ouvrages de littérature enfantine

Des paramètres permettant d’analyser les ouvrages de littérature enfantine

Présentation du livre

- nombre de pages
- typographie
- maquette et présentation plus ou moins aérées
- illustrations, couleurs

Illustrations

- nature des illustrations
- images redondantes
- rapport texte/image : complémentarité
- images qui posent des problèmes de circulation dans la page
- images divergentes par rapport au texte
- images comprenant des éléments symboliques
- enchâssement des illustrations dans la progression du récit

Univers de référence de l’oeuvre

- distance par rapport aux connaissances acquises par le lecteur
- distance par rapport aux systèmes de valeurs du lecteur
- référence à d’autres œuvres littéraires

Les personnages

- nombre
- faible
- relations stables et classiques
- relations complexes
- nombreux mais avec un personnage principal identifiable
- plusieurs personnages de premier plan
- de nombreux personnages de second plan
- évolution des personnages tout au long du récit
- personnage conservant la même personnalité et le même statut tout au long du récit
- personnage subissant des transformations
- désignation des personnages
- manière dont l’auteur désigne les personnages
- reprises nominales pour désigner les personnages

Structure du récit

- l’intrigue, sa nature, sa construction
- forme courte présentant une succession de moments forts
- intrigue forte qui se développe rapidement
- intrigue se développant lentement
- intrigue se présentant sous forme de problèmes à résoudre
- les événements, leur nombre, leur organisation
- chaîne événementielle avec relations explicites
- chaîne événementielle avec relations causales plus ou moins nettes
- relations entre les événements poussées jusqu’à l’absurde ou ayant une valeur symbolique
- les lieux, les changements, leur nombre
- un seul lieu ou peu de lieux différents
- des changements de lieux non déterminants pour la compréhension du récit
- changement de lieux en nombre important
- changement de lieux influençant la compréhension du récit, de l’intrigue
- lieux, espaces en opposition
- lieux symboliques

Ecriture

- construction narrative
- linéaire
- construction correspondant à une construction type du genre concerné
- complexe
- construction prenant des libertés par rapport à la construction type
- début de l’oeuvre
- début proche des formes habituelles liées au genre
- début qui fait entrer rapidement l’intrigue
- début écrit de manière originale non conforme aux formes habituelles liées au genre
- début qui tarde à faire entrer le lecteur dans l’intrigue
- chronologie du récit et chronologie des événements
- identiques
- différentes, alternée, flash-back, enchâssement
- énonciation : qui parle à qui ?qui raconte ?
- un seul dispositif énonciatif : même narrateur tout au long de l’œuvre
- changement de narrateurs
- points d’appui dans le texte permettant de se repérer dans la compréhension des échanges
- autobiographies vraies ou fausses
- jeux de langues, style
- niveau de langue bien représentatif des personnages
- inventions langagières
- énigmes posées par les choix d’écriture
- ton humoristique ou satirique
- densité de l’écriture : énoncés longs, phrases complexes, vocabulaire difficile
- longueur et densité
- récit court conduisant le lecteur pas à pas
- texte plus long avec guidage du lecteur
- texte court mais dense
- texte long et dense

Condensé à partir du document d’Accompagnement des Programmes

" Lire et écrire au cycle 3 : repères pour organiser les apprentissages au long du cycle "
" Lire des oeuvres littéraires : liste indicative des sources de difficulté " page 30

Florence Breuneval, CPC, 3e circonscription, Gennevilliers

Documents joints