Vous êtes ici : Accueil > PALM@IR & Prix Littéraire > 01.Le PRIX LITTERAIRE > Le Prix 2012 2013 > Sélection TSP/PS
Publié : 29 mai 2012

Sélection TSP/PS

Sélection TSP/PSPLE Cycle 1, 2012/2013

  • « Cousa Adrien Albert, école des Loisirs
  • C’est le premier jour des vacances pour Cousa, une toute petite fille. Les garçons ne veulent pas jouer avec elle, le chat non plus, et sa grand-mère fait la sieste. Cousa sort dans le jardin, découvre un passage juste à sa taille – parfois c’est pratique d’être petite. Elle s’y glisse, et comme Alice, se retrouve de l’autre côté. Là, au bord de la rivière, elle va rencontrer… un ours. Un vrai, qui renifle Cousa, pêche un saumon, et s’en retourne vivre sa vie d’ours. De retour à la maison, Cousa ne racontera rien.
    Une vingtaine de phrases, de grandes illustrations épurées mais précises, une gamme chromatique dans les verts et ocres, et tout est dit des émotions et des sensations d’un enfant qui fait l’apprentissage de la solitude et de l’autonomie par une journée d’été.
    Livrée à elle-même, Cousa, déçue, aurait pu se résoudre à s’ennuyer, mais la curiosité l’emporte : un trou dans les buissons, elle s’y faufile ; de l’eau, elle y trempe les pieds ; un ours, elle écarquille un œil d’abord (prudence…) puis les deux et se tourne pour mieux l’observer.

Des enfants et des livres

  • « La noisette » Eric Battut, Didier Jeunesse
Une petite souris verte vient de trouver une appétissante noisette. Le seul problème, c’est qu’elle a beau lui sauter dessus, la noisette ne veut pas se casser. Elle demande alors de l’aide à ses amis. Mais même en se mettant tous ensemble à sauter sur la noisette, impossible de fendre sa solide coque ! Attention, la voilà qui bouge maintenant, et qui roule, les faisant alors tous tomber. Badaboum ! A leur grand étonnement, un asticot qui logeait dedans, en sort. Et il n’est pas content du tout d’avoir été secoué de la sorte... comment vont-ils réussir à se faire pardonner ?Comme il en a le secret, Eric Battut livre une nouvelle fois aux tout-petits une histoire pleine de charme, toute simple – comme son graphisme épuré absolument ravissant – et drôlement efficace. Jouant sur la répétition, son texte minimaliste est très amusant à lire, comme une véritable ritournelle. Et puis son histoire entraînante, qui parle joyeusement d’amitié et d’entraide, repose sur le principe d’accumulation et réussit alors entièrement son effet... celui de faire rire les tout-petits lecteurs lors du badaboum – qui était à prévoir – des animaux, et ça fait plaisir ! C’est définitif, on aime cette petite souris verte très gourmande, si bien entourée de ses amis, et cet excellent auteur-illustrateur qui nous ravit à chacun de ses albums ! A quand le prochain ?Marie.

Samedi 10 décembre 2011.

In Lecturehttp://leslecturesdemarie.free.fr/I...&http://leslecturesdemarie.free.fr/I...Cie

  • « Mercredi » Anne Bertier, Memo
    Le mercredi, c’est le jour des enfants, le jour de l’amusement. Petit Rond et Grand Carré profitent de ce moment pour s’adonner à leur jeu préféré : se métamorphoser en tout ce qui leur passe par la tête. Et les deux compères ne manquent pas d’inspiration : ils se transforment tour à tour en champignon, fleur, etc. On peut résumer cet album en quelques mots : histoire d’une amitié, puis d’une fâcherie, puis d’une rupture et enfin d’une réconciliation par l’entraide. Médiathèque départementale de Seine et Marne
  • « Bonjour, bonsoir » Véronique Mazière, Didier Jeunesse
    Ouvrir cet attrayant album tête-bêche, c’est partir à la rencontre d’un petit chien, toujours souriant, agréablement croqué par Véronique Mazière. A l’endroit, c’est le matin et l’on découvre ce séduisant personnage qui se lève après une bonne nuit de sommeil... Vite, vite, il déjeune, se lave, s’habille pour sortir dans son jardin... Mais n’aurait-il pas oublié quelque chose... comme de mettre ses bottes jaunes ? Et à l’envers – on retourne le livre ! – c’est le soir, et on le retrouve, amusé, qui rentre chez lui, et s’active en cuisine pour recevoir son ami Joé, après avoir pris un bon bain. Les deux amis vont faire la fête, écouter de la musique, danser jusqu’à épuisement. Allez, au dodo !Lecture et Cie

  • « La pêche à la lune » C.K Dubois, Pastel
    DescriptionAujourd’hui, rien ne va pour Momo. « J’en ai marre, dit Momo. Quelle horrible journée ! C’ est pas juste ! » Mais Papy arrive : « Viens avec moi. Je vais à la pêche à la lune. »

CommentaireQue se passe-t-il aujourd’hui ? Momo renverse son bol de chocolat, son doudou est à la machine, ses amis sont partis sans lui... Heureusement que Papy est là pour sauver la situation en proposant une activité très spéciale : la pêche à la lune. C’est avec une grande délicatesse, un trait de crayon discret et une coloration au lavis que l’histoire de Momo nous est racontée. Des teintes pâles et douces pour cette petite histoire touchante. Ce qui est génial dans les albums de Claude K. Dubois c’est toute la palette d’émotions qu’elle réussit à nous transmettre avec ses petites histoires. Ici, la complicité unique entre un enfant et son grand-père et la découverte des petits moments magiques et fragiles partagés avec les gens qui nous aiment.
« Lémotion est la seule force directrice dans mon travail. Je ne dessine pas pour le côté graphique, celui-ci me sert en fait à traduire avec force les sentiments de mes personnages : la joie, la tristesse et, toujours en filigrane, la fragilité et létonnement face au monde qui nous entoure. Le regard des enfants croisera celui de mes personnages. Pour que cette rencontre magique ait lieu, il faut que ce regard soit vrai, sincère et vivant. » (Claude K. Dubois)
Anne Gosselin, librairie Pantoute

Résumés et informations recueillis par Florence Breuneval, CPC, GennevilliersBlog du Prix littéraire : http://blog.crdp-versailles.fr/plegen

Documents joints