Publié : 14 février 2014

Le grain de maïs

Le grain de maïsMarfei ObinOlivier CharpetierSeuil Jeunesse

Manfeï Obin est né en 1955 en Côte-d’Ivoire. Musicien et conteur, il tient ses histoires de la tradition orale de son pays. Il est l’auteur notamment de ’Le Rat célibataire et autres contes de Côte-d’Ivoire’ (Syros) qui fait partie de la liste de l’Éducation nationale.

Il était un roi qui n’avait pas de descendance et qui en était fort tourmenté. Qui, à sa mort, lui succéderait ? Il parcourut alors son royaume et adopta trois enfants qu’il éduqua comme des princes. Un jour, il donna à chacun un grain de maïs : ’Celui qui me rapportera la meilleure récolte sera digne de me succéder sur le trône’. Les trois enfants semèrent alors leur grain de maïs mais, au bout de quelques semaines, force fut de constater que rien ne poussait.
Les deux premiers fils se virent conseiller d’en acheter un autre, ’car après tout, un grain de maïs égale un autre grain de maïs’, quant le troisième écouta sa grand-mère : ’Si ton grain de maïs ne pousse pas, dis tout simplement à ton père le roi qu’il t’a donné un grain de maïs qui ne pousse pas, c’est tout.’ Au jour dit, les trois fils se présentèrent devant leur père. Le roi demanda alors à ses deux premiers fils : ’Comment avez-vous réussi à faire pousser un grain de maïs cuit ?’ Il remit alors sa couronne à son troisième fils, le seul intègre, car ’l’intégrité est la valeur suprême qu’il faut à un homme pour guider son peuple.’

Démarche générale pour l’exploitation de l’ouvrage :

  • l’observation du livre est menée en classe entière
  • lecture individuelle silencieuse ou lecture à voix haute par l’adulte par l’adulte :
  • entrée dans le livre par une lecture individuelle et silencieuse des élèves avec aide de l’adulte pour certains élèves repérés en difficulté
  • l’adulte observe les élèves durant leur lecture individuelle pour percevoir des indices dont il pourra se servir pour questionner ou relancer certains élèves
  • aide possible : mener en alternance une lecture à haute voix par l’adulte et une lecture d’élèves, les élèves en difficulté de lecture sont alors regroupés pour mener cette démarche sans déranger le reste de la classe
  • l’adulte peut aussi mener ces phases de lecture en lecture entendue avec toute la classe en observant les réactions des élèves (réactions non verbales, sourires, expressions du visage…)
  • cette observation donne alors naissance à des relances individuelles, soit de groupe en partant des réactions verbales et non verbales des élèves, les questions seront ouvertes pour permettre aux élèves de répondre en utilisant des mots, des expressions, des phrases….
  • Exemple de questionnement lors d’une réaction du visage : « Oh !! tu as remarqué quelque chose….tu peux nous montrer…tu peux nous dire ce que tu as vu ? »
  • L’élève a alors la possibilité de montrer dans le livre ce qui a provoqué sa réaction : l’adulte part alors de cette base pour relancer par rapport au support montré et déclencher une réaction verbale
  • L’élève peut exprimer par mots, expressions ou phrases, suivant ses capacités langagières, ce qui a suscité sa réaction : l’adulte part alors de cette base langagière et du support livre pour procéder à différentes relances, sollicitations individuelles ou collectives.
  • Compréhension : un questionnement oral, écrit ou des tableaux à compléter sont proposés aux élèves afin de garder une trace de leur recherche d’indices dans le texte, les amenant à comprendre le récit de la façon la plus fine possible
  • les élèves pourront alors surligner certains indices dans le texte en utilisant une feuille plastique posée sur la page du livre et permettant de souligner le texte au feutre véléda
  • les indices peuvent être soulignés de couleurs différentes afin d’en faciliter la visualisation lors de la phase de synthèse collective
  • phase de synthèse collective de la lecture individuelle ou orale, des documents à compléter : lors de ces phases de synthèse collective, le texte est retapé et projeté au tableau ou le texte est scanné
  • les documents à compléter sont eux aussi affichés en agrandi au tableau
  • l’adulte questionne successivement plusieurs élèves en fonction de ces différentes observations lors de la phase de lecture silencieuse
  • les éléments, les indices sont alors soulignés par les élèves ou l’adulte sur le texte projeté, sur les documents agrandis affichés au tableau afin de faire visualiser cette trace de recherche au collectif classe
  • cette phase permet à l’adulte de reprendre certains élèves dont la compréhension du texte est en décalage par rapport à ce qui est attendu, l’adulte part alors de la production de l’élève pour lui montrer ce décalage avec trace écrite
  • certains documents à compléter le seront au fur et à mesure des différentes lectures et séances successives, les documents seront donc conservés dans un porte vues afin d’être réutilisés
    2. Phase de formulation d’hypothèses pour développer les capacités imaginatives des élèves, anticiper sur la suite à partir des indices découverts
  • l’adulte note ensuite systématiquement les hypothèses des élèves pour :
  • Montrer une trace écrite mémoire d’activité et de pensée : cette trace écrite de groupe sera affichée et relue lors de la phase de synthèse collective en regroupement réunissant tous les élèves après que tous soient passés en ateliers
  • Cette trace permet d’avoir une mémoire, de relancer certains groupes, certains élèves en particulier
    3. Affiner l’observation du livre en amenant les élèves à observer des éléments de façon plus précise lors d’une observation d’une partie du texte ( retour sur le texte), de lecture d’images, mise en lien texte images, retour en arrière dans livre pour rechercher tels ou tels éléments particuliers :
  • Cette démarche de lecture recherche amène les élèves à appréhender la lecture d’une manière différente non linéaire afin de répondre à des questionnements
  • Ces lectures d’approfondissement, ces retours sur le texte permettent de travailler la reconnaissance des personnages, leur implication dans l’histoire (personnage principal, secondaire…), la reconnaissances des lieux en fonction d’une chronologie, le comportement des personnages (psychologie) amenant à percevoir des éléments particuliers du récit, d’attirer l’attention sur certains mots, tournures de phrases pour comprendre des moments implicites …..
  • clarifier et identifier ce qui pose problème afin de montrer aux élèves comment faire pour surmonter ces problèmes
  • revenir sur l’histoire, la revisiter, la redire, la reprendre pour mieux la comprendre (compréhension fine)
  • ce retour sur le texte permet aux élèves de passer de l’identification à la distanciation afin d’être capable d’appréhender :
  • l’organisation du texte
  • sa forme
  • son aspect esthétique qui amène au plaisir de lire
  • Regroupement, phase de discussion permettant aux élèves :
  • de partager leurs impressions en verbalisant, en observant les différentes traces écrites des différentes phases : chaque trace est alors expliquée par l’adulte qui demande aux élèves de participer
  • l’adulte peut alors relancer les élèves ou certains élèves en particulier sur des éléments précis : les élèves moins parleurs seront sollicités pour leur permettre de s’exprimer devant le grand groupe ces derniers ayant déjà verbalisé lors de l’atelier
  • ce regroupement donne la possibilité de réactiver ce qui a été dit, vu lors des précédentes phases dans un temps différé à partir des différents supports créés
  • l’adulte pourra ainsi observer les facultés de mémorisation et de réactivation des élèves et de certains élèves repérés lors des ateliers à effectif réduit
  • des résumés à partir de chaque passage lus :
    cf. démarche pour faire un résumé
  • faire un résumé oblige les élèves à sélectionner les indices qu ’ ils garderont en mémoire afin de raconter l’histoire
  • cette démarche qui peut être au départ orale puis écrite amène les élèves à conserver un déroulé de l’histoire en mémoire sans garder « toute l’histoire » et les différents détails qui font parfois parasites dans la mémorisation 
  • Le résumé
    - pour la première fois, démarche proposée :- un résumé : un texte court qui présente les idées principales, les événements du texte lu, entamer une discussion et un questionnement à propos du résumé exemples :- « doit-on reprendre, recopier des phrases du texte ? » pas forcément : on peut traduire une idée du texte avec ses propres mots - « faut-il donner tous les détails ? » si le texte est court et présente les idées principales, non- « A quoi sert le résumé ? » à repenser au texte et à en garder les idées principales, à travailler la mémoire de la chronologie de l’histoire sans avoir à mémoriser toute l’histoire- les élèves par binôme font un résumé sur une petite feuille de papier (donner une petite feuille pour inciter les élèves à être concis)- les binômes se mettent par deux et se communiquent leur résumé :- comparaison des idées conservées, quel vocabulaire a été utilisé, quelles expressions- les 4 élèves se mettent d’accord et écrivent alors leur résumé sur une grande feuille de papier canson qui sera affichée au tableau- comparaison des différentes productions, discussion, validation ou non en fonction des éléments qui ont été abordés lors de la discussion et du questionnement avant la production- écriture collective d’un résumé de classe qui sera écrit sur une affiche- affiche mémoire : afficher le résumé et le titre dans la classe- faire lire le résumé avant la lecture de chaque nouveau passage pour remettre en mémoire les lectures passées, les idées→ aide aux élèves en difficulté : cette lecture est alors plus facile pour les élèves en difficulté car le texte a été construit, écrit et lu par groupe et en collectif
  • des activités liées à la découverte du monde en liaison avec l’ouvrage :
  • pour travailler :
  • la maîtrise de la langue
  • la découverte du monde

Compétences travaillées par cette démarche :► répondre à des questions►chercher des indices dans le texte►garder une trace de cette recherche► échanger à partir de cette recherche, raconter, inventer, anticiper► identifier les personnages►développer sa personnalité►découvrir le monde de l’écrit►amener l’élève à comprendre une histoire de façon explicite et implicite►attirer l’attention sur des mots, des tournures de phrases, des expressions► reformuler, élucider, mémorisercoopérer et devenir autonome► Accepter de travailler seul, dans un groupe► Faire preuve d’autonomie, d’effort et de persévérance► S’engager dans un projet ou une activité

Découpage proposé :

  • page de couverture
  • page de garde
  • pages 1 à 4
  • pages 5 à 8
  • pages 9 à 16
  • pages 17 à 22
    prélever des informations sur une illustration mettre en lien ces informations avec les informations apportées par l’écrit (titre, texte) anticiper sur la suite de l’histoire à partir des indices prélevés revenir sur les hypothèses pour les vérifier au fur et à mesure des lectures successives, les valider ou les réfuter : changer de point de vueacculturation : connaître un auteurproduire un écrit court (un résumé) à partir des indices prélevés garder en mémoire ce résumé pour se souvenir de l’histoire (garder en mémoire les idées principales)

Phase 1 : une séance Matériel :

  • un livre pour deux élèves
  • des reproductions du texte soit projetées, soit agrandies
  • des tableaux à compléter
  • des affiches blanches permettant de noter des éléments à faire repérer : une affiche hypothèses, une affiche résumé, une affiche tableau des informations
    Gestion des élèves :
  • individuelle pour la lecture silencieuse
  • aide de l’adulte à certains élèves repérés en difficultés (démarche donnée dans « démarche générale »)
  • collective lors de la synthèse
  • Découverte du livre par la couverture
  • lecture d’image pour définir « qui voit-on ? », « où ? »
  • repérer le titre 
  • auteur, illustrateur : possibilité d’entourer ces éléments de couleurs différentes en recouvrant la couverture d’une feuille plastique
  • observer les couleurs de l’illustration de la couverture
  • faire des hypothèses à partir de ces différents indices : noter ces hypothèses sur une affiche qui restera à disposition lors des phases de lecture suivantes
  • pas de lecture de 4e de couverture
  • découverte de la page de garde, entrée dans l’ouvrage (pages 1 à 4)
  • page de garde : lecture page de gauche et de droite
  • « quelles informations nous apportent ces deux pages ? »
  • dédicace de l’auteur
  • le titre
  • « quelles informations nous apporte cette page ? » :
  • explication à donner concernant « conte ivoirien » , « adapté »
  • rechercher la Côte d’Ivoire sur un planisphère : « quel continent ? », « qui connaît la Côte d’Ivoire ? »
  • l’auteur : apporter des éléments concernant Manfeï Obin cf. document joint
  • entrée dans l’ouvrage pages 1 à 4 :
  • lecture silencieuse : rechercher les éléments dans le texte liés à ces éléments seront soulignés par les élèves (feuille plastique pour protéger le livre)
  • « de qui parle-t-on ? » un roi…. Qui n’avait pas d’enfants
  • « quel est le problème ? » la succession du roi…. Il va donc adopter un enfant
  • « où se passe l’histoire ? » rien dans le texte ne donne d’indication sur le pays seule information « conte ivoirien » sur la page de garde
  • noter ces informations dans un tableau reprenant ces items
Questionnement Pages du livreInformations dans le texte ou sur l’illustrationLa solution au problème
De qui parle-t-on ?
Quel est le problème ?
Où se passe l’histoire ?
  • ce tableau servira de fil conducteur, mémoire écrite des informations prélevées au fur et à mesure des lectures, il demande aux élèves :
    ►d’être concis►de donner une idée générale écartée des détails donc de faire des choix
  • comparaison des informations avec les hypothèses faites lors de la découverte de la couverture  : valider, garder ou réfuter certaines hypothèses, les hypothèses refusées seront barrées afin d’amener les élèves à changer de point de vue
  • ces éléments sont notés sur une affiche puis un résumé oral est construit avec les élèves à partir de ces informations
  • les illustrations : observer les couleurs des illustrations, les tracés
  • feuilleter le livre pour repérer les autres illustrations afin d’observer ces points sur la totalité du livre
  • repérer les personnages principaux : le roi
  • page 3 : « qui peut être le personnage à côté du roi ? » : faire des hypothèses
  • « quel indice sur l’illustration peut nous aider ? » : la couronne au pied du lit nous laisse penser qu’il s’agit de la femme du roi, la reine
  • « le texte nous donne-t-il des éléments pour répondre à cette question ? » : non
  • faire un résumé oral de ce passage lu : demander aux élèves de construire un résumé à partir des informations
  • l’adulte laisse un temps aux élèves pour se concentrer
  • il aide des élèves en particulier
  • communication collective : l’adulte demande à différentes élèves de donner oralement leur résumé
  • écriture de ces productions au tableau
  • comparaison, choix collectif
  • écriture de ce résumé sur une affiche mémoire qui sera relue avant la phase de lecture suivante

Phase 2 : une séance

  • Découverte des pages 5 à 8 : l’adoption des enfants
  • avant la découverte : afficher le résumé du précédent passage : demander aux élèves de raconter ce passage, relire le résumé collectif écrit sur l’affiche
  • lecture silencieuse pour certains élèves
  • aide de l’adulte avec lecture entendue pour certains élèves
  • reprendre l’affiche sur laquelle sont notés les informations prélevées lors de la phase 1 :
Questionnement Pages du livreInformations dans le texte ou sur l’illustrationLa solution au problème
De qui parle-t-on ?
Quel est le problème ?
Où se passe l’histoire ?
Nouveau problème donné aux enfants du roi
  • compléter ce tableau en fonction des informations nouvelles
  • maîtrise de la langue : revenir sur
  • ville/ village/hameau : mettre en lien avec « Découverte du monde » :
  • demander aux élèves d’exprimer la différence entre ces 3 éléments
  • leur proposer des supports visuels : projection d’images, images affichées au tableau , il est toujours intéressants d’avoir plusieurs représentations pour « Ville », « village », « hameau »
  • amener les élèves à comparer avec leur lieu d’habitation : Gennevilliers
  • les classes d’âge, les classes sociales, votre village d’origine : apporter des éléments d’explication pour ces expressions
  • faire des hypothèses sur la suite : « que font faire les trois fils ? » noter ces hypothèses sur l’affiche hypothèses (dictée à l’adulte)
  • une fois la dictée terminée : faire relire par des élèves les hypothèses produites
  • faire un résumé du passage : oral puis dictée à l’adulte pour l’écrire sur l’affiche résumé
  • mettre en lien le nouveau problème avec le titre du livre

Phase 3 : une séance

  • Découverte des pages 9 à 16 : la plantation des grains de maïs
  • rappel oral de l’histoire puis relecture des résumés des précédents passages avec le support écrit
  • lecture silencieuse du passage, aide aux élèves en difficulté
  • tableau à compléter :
enfantQui aide ?Quelle solution au problème ?
  • pour compléter ce tableau les élèves peuvent être mis par deux afin de rechercher et de discuter sur le choix des informations à faire figurer dans le tableau pour :
    ►être concis►donner une idée générale écartée des détails donc de faire des choix
  • l’adulte aide les élèves en difficulté à compléter ce tableau en les regroupant
  • les élèves recherchent les réponses dans le texte puis les oralisent
  • l’adulte complète le tableau en dictée à l’adulte
  • synthèse collective :
  • le tableau est affiché agrandi au tableau afin d’être vu de tous les élèves
  • compléter en questionnant les élèves, questionnement des élèves en difficulté en 1er
  • l’adulte complète le tableau en dictée à l’adulte
  • cette phase est importante car elle amène certains élèves à percevoir les informations générales qui permettent de garder puis d’écrire une idée
  • regroupement discussion sur l’attitude des 3 enfants : « qu’en pensent les élèves ? », 
    « que va dire le roi ? »
  • noter ces hypothèses sur l’affiche hypothèses
  • reprendre le tableau récapitulatif des informations
Questionnement Pages du livreInformations dans le texte ou sur l’illustrationLa solution au problème
De qui parle-t-on ?
Quel est le problème ?
Où se passe l’histoire ?
Nouveau problème donné aux enfants du roi
1er enfant, quel problème ? qui aide ?
2er enfant, quel problème ? qui aide ?
3er enfant, quel problème ? qui aide ?
  • faire un résumé, le noter sur l’affiche

Phase 4 ; une séance

  • découverte des pages 17 à 22 : la présentation de la récolte
  • rappel de l’histoire et relecture des résumés
  • lecture silencieuse de la suite
  • revenir en collectif oral sur l’attitude des 3 enfants lors de cette présentation de leur récolte
  • que révèlent ces différentes attitudes ? les élèves expriment leurs impressions
  • noter au tableau les différents éléments du texte permettant d’exprimer ces attitudes
    1er frère :2e frère :3e frère :
  • souligner les expressions dans le texte
  • il est possible de mimer ce moment afin de faire comprendre les expressions
  • « pourquoi les frères ont-ils des expressions différentes ? »
  • « que va dire le roi ? » : noter les hypothèses sur l’affiche
  • faire un résumé de ce passage : demander aux élèves par deux de faire un résumé oral ou écrit pour certains
  • reprendre la tableau informations
Questionnement Pages du livreInformations dans le texte ou sur l’illustrationLa solution au problème
De qui parle-t-on ?
Quel est le problème ?
Où se passe l’histoire ?
Nouveau problème donné aux enfants du roi
Enfant 1, quel problème ? qui aide ?
Enfant 2, quel problème ? qui aide ?
Enfant 3, quel problème ? qui aide ?
Que montre les enfants aux roi :enfant 1 et 2
quelle attitude ont-ils ?
que montre l’enfant 3 ?
  • faire un résumé soit oral soit écrit pour certains élèves
  • noter ce résumé sur l’affiche

{{}}Phase 5 : une séanceDécouverte de la fin de l’histoire

  • rappel de récit et relecture des résumés
  • revenir sur les hypothèses de la séance précédente, les relire
  • comparer l’attitude du roi avec les hypothèses
  • rechercher dans le livre un passage qui nous indique le caractère du roi : page 7
  • « pourquoi les frères n’ont-ils pas pu faire pousser le grain de maïs ? »
  • revenir sur l’attitude des deux frères ; qu’en pensent les élèves ? amener les élèves à comprendre qu’ils ont menti au roi alors que le 3e a dit la vérité pour faire comprendre le mot « intégrité »
  • reprendre le tableau récapitulatif des informations
Questionnement Pages du livreInformations dans le texte ou sur l’illustrationLa solution au problème
De qui parle-t-on ?
Quel est le problème ?
Où se passe l’histoire ?
Nouveau problème donné aux enfants du roi
Enfant 1, quel problème ? qui aide ?
Enfant 2, quel problème ? qui aide ?
Enfant 3, quel problème ? qui aide ?
Que montre les enfants aux roi :enfant 1 et 2
quelle attitude ont-ils ?
que montre l’enfant 3 ?
quelle attitude a-t-il ?
quelle est la réaction du roi ?
  • faire un résumé
  • production d’écrit : écrire un court texte 4e de couverture pour présenter l’histoire
  • les élèves sont par binôme
  • l’adulte passe de groupe en groupe pour aider à la mise en forme, relancer, aider à l’écriture, il peut écrire certains mots demandés sur des post-it qu’il distribue au fur et à mesure des demandes : un groupe demande un mot, l’adulte l’écrit en épelant oralement le mot demandé puis donne le post-it aux élèves qui recopient ce mot en contexte
  • mise en commun des différentes productions avec lecture orale pour certaines
  • ces productions corrigées lors du passage de l’adulte de groupe en groupe peuvent être recopiées sur une feuille puis collées sur une affiche « Nos 4e de couverture pour « Un grain de maïs » »
  • cette phase amène les élèves à comprendre la notion de brouillon et de production d’écrit successive avec différents essais, ce qui sera affiché est un produit fini recopié
  • lecture de la 4e de couverture du livre par les élèves

Phase 6 : un album pour découvrir les contes Africains

    • « Le voyage de l’arbre » Yves Pinguilly
      Très heureux dans sa forêt, l’arbre Kota-Kéké est ’devenu tellement grand qu’avec tous ses yeux il avait fait reculer l’horizon’. Un oiseau passe par là et lui apprend que le monde existe ’au loin, là-bas’. Il décide alors, ’sans même murmurer un mot à l’oreille du ciel’ de partir découvrir le monde. Cette épopée poétique de l’arbre à travers l’Afrique est racontée par un aventurier-marin breton, Yves Pinguilly, fin connaisseur de l’Afrique, où il est allé plus de cent fois. Les mots s’envolent avec les peintures de Florence Koenig.

  • Contes d’Afrique Henri Gougaud
    Pour fêter ses 20 ans, Seuil Jeunesse édite des collectors : éditions limitées avec une couverture toilée sérigraphiée et un tiré à part. Ce recueil rassemble les contes écrits par Henri Gougaud, écrivain poète et conteur. Des histoires qui parlent de la nature, des animaux, des hommes et des âmes. Contes illustrés par les images lumineuses de Marc Daniau.
  • « L’Afrique Petit Chaka » Marie sellier, Marion Lesage, Réunions des musées nationaux RMN

Résumé : À travers un dialogue empreint de douceur et de tendresse entre Papa Dembo et son petit-fils, Chaka, le jeune lecteur découvre l’Afrique, terre de contrastes et de sensations. Les discussions sous l’arbre à palabres, la brousse, l’arrivée de la pluie, la pêche, le repas préparé par les femmesaux boubous colorés, la danse des esprits masqués et l’importance des ancêtres... Un album plein de sagesse, illustré de très belles gouaches et aquarelles. Le texte, présenté de manière très simple, est ponctué par des oeuvres d’art africain : poupée, masque, harpe, siège, statuette en terre cuite... Au final, une carte permet de situer sur le continent l’origine de l’ensemble des objets. Une approche très complète de l’Afrique qui allie la rêverie du conte, la rudesse du quotidien et la richesse des rites culturels.—Isabel Soubelet

Florence Breuneval, CPC Gennevilliers

Documents joints