Vous êtes ici : Accueil > PALM@IR & Prix Littéraire > 01.Le PRIX LITTERAIRE > Le prix 2013 2014 > Animation pédagogique 2 > Tout le monde veut voir la mer > « Tout le monde veut voir la mer » Agnès de Lestrade ,
Publié : 14 février 2014

« Tout le monde veut voir la mer » Agnès de Lestrade ,

« Tout le monde veut voir la mer » Agnès de Lestrade , éditions du Rouergue Marika habite à la cité des Muguets. « C’est juste un nom parce qu’il n’y a pas du tout de muguet. » Lorsque le Secours populaire propose une sortie à la mer aux enfants du quartier, la fillette n’est guère enthousiaste. Pourtant « tout le monde veut voir la mer », lui dit sa maman. Si les rêves de Marika sont d’un tout autre ordre, elle finira toutefois par prendre part à l’excursion pour faire plaisir à son amie Sofia. Et c’est fou comme les perspectives peu emballantes peuvent parfois se révéler excitantes ! Sur la plage, les tensions entre voisins s’amenuisent et les jeunes se sentent appartenir à une joyeuse communauté. Marika prend conscience du bonheur qui l’entoure : « J’ai respiré un grand coup pour faire une petite réserve d’odeur. Une réserve pour toute l’année. Pour les jours gris d’hiver ou les jours sans muguet. »

De sa plume toujours délicate et fraîche, Agnès de Lestrade peint l’univers contrasté de la petite franco-algérienne : la précarité des banlieues à peine suggérée renforce encore l’optimisme de leurs habitants. L’émerveillement des enfants est communicatif, et qui mieux que Nathalie Choux pour croquer leurs yeux ébahis ?

Un très joli roman.Claude-Anne Choffat
Démarche générale proposée

  • Lectures successives de différents passages, soit par les élèves soit par l’adulte en lecture semi-entendue
  • Les lectures, soit silencieuses, soit à voix haute par les élèves ou par l’adulte (lecture semi-entendue), sont accompagnées d’explication de mots inconnus ou difficiles
  • Pour certains mots et certains élèves il sera nécessaire de découper les mots en syllabes afin de repérer des phonèmes complexes, classer des mots de sens voisin en repérant les variations d’intensité (ex. bon, délicieux, succulent),définir un mot connu en utilisant un terme générique adéquat et en y ajoutant les précisions spécifiques à l’objet défini, repérer les familles de mots, regrouper des mots selon leur radical,regrouper des mots selon le sens de leur préfixe et connaître ce sens, en particulier celui des principaux préfixes exprimant des idées de lieu ou de mouvement, regrouper des mots selon le sens de leur suffixe et connaître ce sens, pour un mot donné, fournir un ou plusieurs mots de la même famille en vérifiant qu’il(s) existe(nt).
  • relecture, mise en contexte du mot afin d’aboutir à la compréhension
  • La compréhension se fait par
  • un questionnement guidé par l’adulte avec recherche et visualisation des éléments permettant de répondre dans le texte
  • des fiches identité personnages à compléter
  • des tableaux concernant les personnages, les lieux à compléter
    → tous ces documents aident à percevoir plus finement certains éléments du texte
  • les questionnaires et les supports écrits proposés peuvent être aménagés suivant les compétences des élèves
  • rôle de l’enseignant :
  • il lance les recherches à partir des questionnaires et des supports proposés
  • il observe les élèves et les traces laissées en cours de recherche pour questionner par rapport à ces traces lors des phases de synthèse
    → ce questionnement demandera aux élèves d’argumenter, d’expliquer tel choix par rapport à un autre, de formuler à l’oral une possible réponse
  • il relance la réflexion pour amener les élèves à une compréhension plus fine du texte
  • il observe et note par écrit si nécessaire les éléments proposés par les élèves qui pourront être repris lors de la phase de synthèse
  • il formalise et organise puis il aide à formaliser et à organiser une trace écrite collective qui permettra aux élèves de garder une mémoire de l’activité
  • démarche de repérage visuel : souligner les éléments du texte pour repérer les indices permettant de répondre à la question, à la problématique ciblée dans le guidage pour cela une feuille plastifiée est directement posée sur les pages du livre et permet ainsi de souligner les éléments du texte avec un feutre véléda
  • mise en commun des recherches avec validation après concertation, discussion et argumentation puis trace écrite collective sur l’affichage texte retapé et agrandi au tableau
  • la lecture semi- entendue :
  • la lecture du texte est faite par l’adulte, les élèves ont le texte sous les yeux et peuvent suivre
  • le questionnaire, les différents documents à compléter (fiche d’identité, tableau…) sont présentés avant la lecture orale par l’adulte au tableau ou projetés par vidéo- projecteur
  • la démarche de repérage des éléments dans le texte est la même que pour la lecture silencieuse, les pages du livre sont recouvertes d’une feuille plastique et les éléments sont soulignés de couleurs différentes
  • mise en commun identique à la démarche de la lecture silencieuse
  • lecture d’approfondissement de certains passages spécifiques afin d’aborder :
  • l’implicite du texte
  • la psychologie des personnages et le lien avec l’histoire
  • la maîtrise de la langue : relire certains passages pour comprendre des expressions, des mots employés dans un contexte précis
  • la production d’écrit
  • faire un résumé de ce passage : Le résumé
    - pour la première fois, démarche proposée :- un résumé : un texte court qui présente les idées principales, les événements principaux du texte lu, entamer une discussion et un questionnement à propos du résumé :exemple :- « doit-on reprendre, recopier des phrases du texte ? » pas forcément : on peut traduire une idée du texte avec ses propres mots - « faut-il donner tous les détails ? » si le texte est court et présente les idées principales, non- « A quoi sert le résumé ? » à repenser au texte et à en garder les idées principales, à travailler la mémoire de la chronologie de l’histoire sans avoir à mémoriser toute l’histoire- les élèves par binôme font un résumé sur une petite feuille de papier (donner une petite feuille pour inciter les élèves à être concis)- les binômes se mettent par deux et se communiquent leur résumé :- comparaison des idées conservées, quel vocabulaire a été utilisé, quelles expressions- les 4 élèves se mettent d’accord et écrivent alors leur résumé sur une grande feuille de papier canson qui sera affichée au tableau- comparaison des différentes productions, discussion, validation ou non en fonction des éléments qui ont été abordés lors de la discussion et du questionnement avant la production- écriture collective d’un résumé de classe qui sera écrit sur une affiche- affiche mémoire : afficher le résumé et le titre dans la classe- faire lire le résumé avant la lecture de chaque nouveau passage pour remettre en mémoire les lectures passées, les idées→ aide aux élèves en difficulté :
  • la lecture du résumé est alors mise en place systématiquement
  • lors des séances de lecture silencieuse ou semi-entendue les élèves en difficulté auront une attention particulière de l’adulte qui les sollicite en premier afin de les faire entrer dans la compréhension du texte, de répondre à leurs besoins spécifiques, d’observer et de noter des éléments qui pourront être repris lors de la phase de synthèse commune
  • ces élèves seront alors préparés à prendre la parole devant le grand groupe lors d’une mise en voix de possibles réponses
  • les questionnaires et les supports écrits proposés peuvent être aménagés suivant les compétences des élèves
  • rôle de l’enseignant : idem que plus haut
  • donner un titre aux passages résumés
  • des regroupements de discussion pour :
  • parler du livre : prendre appui sur certains passages, pour :
  • échanger sur une expression, un passage, des hypothèses
  • argumenter, débattre, défendre son point de vue et en changer si nécessaire
  • partager la compréhension

Propositions de découpage :

  • Page 5 à 8 : présentation de Marika
  • page 10 à 19 : l’univers de Marika
  • page 22 à 31 : présentation de Sofia
  • page 33 à 41 : le père de Marika
  • page 43 à 48 : le départ : lecture entendue
  • page 51 à 55 : dans la car : les participants au voyage
  • page 57 à 69 : Christian
  • page 71 à 80 : lecture entendue
  • page 81 à 90 : fin

Phase 1 : Présentation de l’ouvrage : uniquement la couverture Matériel :

  • un livre pour deux
  • texte projeté au vidéo projecteur
  • fiche d’identité personnage (doc joint)
  • affiche blanche pour noter les hypothèses
  • repérer le titre, l’auteur, l’illustrateur :
  • connaître l’auteur : cf document joint « Agnès Lestrade »
  • observer la bibliographie, faire des recherches sur internet pour trouver des ouvrages publiés après 2012
  • activité possible par rapport à la bibliographie :
  • choisir un livre dans la liste proposée, faire des recherches sur internet pour connaître l’histoire, faire une synthèse de présentation aux autres élèves, emprunter le livre à la bibliothèque, le lire
    ►faire des recherches sur internet►faire des recherches dans une bibliothèque► faire une présentation orale d’un ouvrage
  • premières hypothèses sur une possibilité d’histoire : noter les hypothèses sur une grande affiche
  • entrée dans l’ouvrage :
  • faire lire de la page 5 à 8  : lecture silencieuse pour certains élèves, lecture aidée semi- entendue pour d’autres
  • questionnement de départ :
  • « quels sont les personnages dans ce passage ? » Sofia, Marika , Maman mais la scène se passe entre Marika et sa mère (faire relire la page, cf démarche proposée)
  • « souligner dans le texte les passages qui nous annoncent le nom de ces personnages »
  • quelles pages ?
  • laisser chercher les élèves, puis faire repérer au collectif sur le texte projeté
  • souligner les passages dans le texte et repérer qu’il s’agit de passages parlés :
  • qui parle ? à qui ? souligner de couleur différente
  • qu’apprenons-nous ?
  • remplir la fiche d’identité de Marika

Fiche identité personnageNom du personnage : …………………………

{{}}
Portrait physique Portrait mental, psychologique
Texte □ illustration □Page :…………………. Texte □ illustration □Page : ………………
Ce qu’elle aime, ce dont elle rêve Ce qu’elle n’aime pas
  • les élèves remplissent la fiche seuls et individuellement, les observer, aider certains élèves repérés, revenir au texte
  • synthèse de la fiche avec support agrandi projeté au tableau ou affiche : retour sur le texte pour retrouver les éléments qui permettent de compléter la fiche d’identité
  • cette fiche pourra être complétée au fur et à mesure des lectures en fonction des informations sur Marika
  • Ecrit court à partir du passage :
  • « La vie n’est pas toujours comme on veut. Les autres croient qu’on a des rêves qu’on n’a pas. Et souvent ils ne connaissent pas nos vrais rêves. Ceux qui nous pincent le cœur et nous font comme des papillons dans l’estomac. Ceux qui nous feraient courir à l’autre bout de la Terre même sous la pluie, même sous la neige ou le soleil brûlant »
  • Expliquer ce passage et demander aux élèves de produire un court écrit racontant ces « vrais rêves » qui nous pincent le coeur 

Phase 2 : page 10 à 19 : l’univers de MarikaMatériel :

  • un livre pour deux
  • fiche arbre généalogique
  • images des différents personnages
  • fiche d’identité des jumeaux
  • texte projeté
  • lecture individuelle des pages, aide aux élèves en difficulté
  • qu’apprenons nous sur Marika ? son lieu d’habitation Les Muguets, une cité
  • quelle page nous donne ces informations ? p 10 , projeter la page , souligner sur le texte projeté les parties du texte qui nous donnent des informations sur le leur d’habitation , prendre un temps pour parler de la suite, faire comprendre que ce passage aborde deux points de vue : celui de « tout le monde » qui accuse les jeunes et celui de Marika qui connaît ces jeunes et les nomme par leur prénom
  • que veut dire l’expression « Les chiens font pas des chats » : entamer une discussion sur cette expression, puis regarder l’illustration p11
  • la maman de Marika :
  • remplir la fiche « Arbre généalogique » ,(cf documents joints) avec les informations du texte (cette fiche sera par la suite complétée avec les informations concernant le père de Marika afin de noter qu’il est orphelin)
  • découper et coller l’image correspondant aux personnages puis compléter :
  • le prénom de chaque personnage
  • âge
  • les liens familiaux : enfants, parents, grands- parents
  • lieux de naissance
  • laisser les élèves compléter cette fiche de façon individuelle, aider les élèves en difficulté
  • phase de synthèse avec fiche projetée : compléter collectivement les informations à partir des propositions des élèves
  • discussion : quel est le rêve secret de la maman de Marika ?
  • faire la fiche d’identité des jumeaux : activité collective classe

Phase 3 : page 22 à 31 : présentation de SofiaMatériel :

  • un livre pour deux
  • fiche identité des personnages : Sofia
  • lecture individuelle et silencieuse du passage
  • remplir la fiche d’identité de Sofia
  • s’arrêter sur les illustrations pages 21 et 22 :
  • p 21 : qui voit-on ? (repérer qui est qui ?) : faire comprendre aux élèves qu’il y a un retour en arrière, retrouver le passage du texte
  • afin de repérer qui est qui, il faut remarquer que sur l’illustration p 22 on voit la maman de Sofia entrain de repasser, puis revenir sur l’illustration p 12 (Marika et sa mère)
  • regroupement à partir du passage :
  • p 28 « arrête de dire qu’on est pauvre… » à p 31 « … on est descendu pour s’inscrire » : « que pense Marika et que pense Sofia ? » : faire percevoir les points de vue différents des deux amies qui laissent entrevoir leur différence de caractère
  • citations sur la pauvreté :
  • revenir sur l’expression p 27/28 : « Une larme a coulé sur sa joue parce qu’elle est comme ça Sofia . Elle n’est pas étanche … Elle reçoit les coups » : faire expliciter, quel sens les élèves donnent-ils à cette phrase ?

Phase 4 : page 33 à 41 : le père de MarikaMatériel :

  • un livre pour deux
  • fiche identité personnage à compléter pour le père de Marika
  • une fois la fiche complétée, faire une synthèse collective pour mettre en avant les indices du texte nous permettant de mieux connaître le père de Marika
  • portrait physique : seule l’illustration nous donne des indices
  • portrait psychologique : « quelles parties du texte nous donnent des informations sur son caractère ? »
  • p 34 : « Il a dit ça en me regardant avec son sourire doux. Il a un sourire doux mon papa »
  • « Sa voix ne crie jamais »
  • p 36 : les raisons de la douceur du père : « pas de parents » : orphelin, « il a vécu dans un foyer »
  • p 40 : « Je veux que tu sois belle, ma fille ! » : fierté du père
  • revenir sur l’arbre généalogique de Marika pour compléter les informations

Phase 5 : lecture entendue p 43 à 48 : le départ

Phase 6 : Dans le car p 51 à 55Matériel :

  • un livre pour deux
  • tableau « Les participants »
  • même démarche : lecture silencieuse des élèves
  • lecture semi -entendue pour les élèves plus en difficulté
  • tableau « Les participants » :
NomsPage du livreInformations description physiqueInformations description psychologiquecaractère
  • phase de synthèse pour faire un bilan des informations récoltées sur les différents caractères : étape importante car la suite de l’ouvrage va permettre de changer de point de vue par rapport à ces personnages Tristan et Joan
  • afin de garder une trace écrite on peut compléter sur une affiche le tableau donné aux élèves en soulignant les traits de caractère les plus marquant
    ► faire un état des lieux des points de vue

Phase 7 : page 57 à 69 : ChristianMatériel :

  • un livre pour deux
  • fiche identité personnage : Christian
  • même démarche
  • pour compléter la fiche d’identité de Christian, il sera intéressant d’observer si les élèves pensent à relire, revenir sur le passage de la phase 6 p 52 , description physique
  • certains élèves vont peut-être ne retenir que le passage dans lequel les autres enfants croient qu’il s’est noyé : amener les élèves à comprendre ce passage implicite : c’est parce qu’il est très bon nageur, qu’il peut nager sous l’eau longtemps
  • p 65 : « ses bras étaient des nageoires….recouverte d’écailles »
  • aborder les différentes nages avec les élèves :
  • crawl, brasse, papillon
  • p 66 : comparer la description physique p 52 et celle faite p 66 : Christian a-t-il réellement changé ou est-il perçu autrement ? implicite

Phase 8 : page 71 à 80 : lecture entendue

Phase 9 : p 81 à 90 : fin de la journéeMatériel :

  • un livre pour deux
  • lecture silencieuse
  • regroupement, discussion :
  • « En lisant ce passage, que pouvez vous dire sur :
  • quel souvenir aura Marika de cette journée ? quel changement par rapport au début du roman ?
  • quels souvenirs auront les autres participants ? quels changements dans leurs rapports
  • amener les élèves à percevoir les changements de points de vue

Production d’écrit :

  • faire raconter le voyage par Arlette « la dame très gentille du secours populaire » qui accompagne les enfants.
  • La production d’écrit partira donc de la page 47 du livre, moment où apparaît ce personnage mais peut intégrer des éléments contenus avant cette étape
  • Quelle perception, quel point de vue de cette personne, comment raconter les événements ?

Florence Breuneval, CPC Gennevilliers

Documents joints