Publié : 20 janvier 2006

Dans la foret profonde

TITRE

Dans la forêt sombre

AUTEURS

Anthony Browne

Collection

Editeur

Kaléidoscope

Résumé de l’album
Un petit garçon est réveillé par un bruit une nuit, le lendemain son papa n’est plus là et sa maman lui demande d’apporter un panier à sa grand- mère souffrante, en évitant de passer par la forêt. Il désobéit et traverse la forêt sombre, il fait alors d’étranges rencontres.

Analyse de l’album

Particularités

- le début de l’histoire qui ne peut être compris qu’à la fin du récit

- la couleur des illustrations :

. début et fin de l’histoire en couleur

. passage dans la forêt en couleur pour le petit garçon et en noir et blanc pour les autres éléments

- la référence à des personnages de contes classiques non directement cités, tout au long de la traversée de la forêt

- les illustrations

. dans la forêt : lecture d’image très précise pour percevoir des indices visuels faisant référence à des contes classiques

. l’utilisation de gros plans

- la situation fantastique : le petit garçon ne sait plus s’il est dans la réalité ou dans l’histoire du petit chaperon rouge à un moment du récit

Structure de l’histoire

- structure du conte

. situation initiale :

. un orage, la disparition du père

. la quête : amener un panier à la grand-mère, passer par le chemin le plus court

. le problème : passer par la forêt interdite

. les rencontres successives

- parcours initiatique semé de rencontres avec des personnages qui essaient de le déstabiliser, de l’éloigner de son but

. situation finale : arrivée dans la maison de la grand-mère, retrouver le père, compréhension du problème de départ : la grand-mère était malade d’où le départ du père

Obstacles possibles

- l’implicite du récit :

. la disparition

. la séparation

. l’angoisse, la peur liée à ces deux éléments

. la peur de l’absence, la peur de la mort

- la situation fantastique :

. le mélange de réel et d’irréel

- la référence à des contes parfois inconnus des élèves donc à découvrir avant ou pendant pour créer un univers de référence

Propositions d’exploitation

Atelier dirigé pour les GS

- Lecture du texte en fonction du découpage proposé pour les élèves performants (CP, CE1)
- Lecture du texte avec aide pour les élèves en difficulté : les élèves sont alors regroupés autour de l’adulte

—la lecture est guidée de la même façon avec tous les élèves mais l’adulte accompagne les recherches en aidant les élèves en difficulté par une lecture entendue puis une recherche de certains éléments dans le texte :
. revient sur le texte
. montre des éléments sur l’illustration
. met en lien illustration et texte
. explique et met en mots
. pose des questions

Matériel :
-  si possible un livre pour deux élèves
-  photocopie du texte et des illustrations en fonction du découpage proposé pour signaler en entourant en surlignant la prise d’informations soit dans l’illustration soit dans le texte
-  le livre en support pour montrer l’importance de la couleur comme élément symbolique

Phase 1

Mise en place de la situation initiale

pages 1 à 3

montrer les illustrations de la page 1 à la page 3 en premier

lecture d’image pour prélever des indices et percevoir la construction des illustrations

laisser les élèves intervenir spontanément

lecture du texte puis relecture en montrant les illustrations

page 3

. donner du sens aux petits mots, aux messages présents sur plusieurs illustrations

. annonce du problème par la phrase « surtout tu passes bien par ...... tu ne coupes pas par la
forêt »

anticiper et émettre des hypothèses sur ce que va faire le petit garçon

. repérer : « mamie qui était souffrante » dans le texte

possibilité de revenir à la fin de la lecture du livre dans un cadre de relecture sur cette phrase qui annonce et fait comprendre l’histoire

Phase 2

La quête

La situation problème : le petit garçon entre dans la forêt interdite

page 4 : double page

prélever et analyser l’image

faire des hypothèses à partir des indices prélevés

montrer l’illustration en premier, laisser les élèves réagir

faire des hypothèses « Que va- t-il lui arriver ? »

lire le texte après la lecture d’image

page 5/6

lecture d’image : repérer le personnage en noir et blanc

. « Vous allez chercher sur l’illustration des éléments qui vous paraissent étonnants, bizarres... »

référence au conte « Jack et le haricot magique »

page 7/8

même démarche

repérer page 8 : la maison et les trois ours dans la forêt

référence à « Boucle d’or et les trois ours

page 9/10

même démarche

repérer : la maison en pain d’épice, la hache

référence à « Hansel et Gretel »

page 11/12

même démarche

. repérer le manteau rouge : le petit chaperon rouge

faire des hypothèses à partir des indices de l’illustration et du texte

. page 12 : différents éléments de divers contes

« Cendrillon » : la citrouille, la chaussure

« La belle au bois dormant » : le rouet, le chevalier, le château

« Le chat botté » : le chat avec des bottes

« Doucette » : le cavalier, la natte qui part de la fenêtre

lecture du texte : repérer les expressions et les mots qui annoncent la peur, l’angoisse

analyser ce passage avec les élèves : « Que se passe-t-il ? » « Qu’arrive-t-il au petit garçon ? »....

amener les élèves à se questionner par rapport à l’illustration et par rapport au texte

page 13/ 14 : l’arrivée à la maison de la grandmère

même démarche illustration en premier puis lecture du texte

faire des hypothèses sur « Qui parle d’après vous ? » « Qui y a- t-il dans le lit de mamie ? »

Phase 3

Situation finale

Mise en relation de certains indices : aborder l’implicite

Compréhension du récit

pages 15/16

même démarche illustration montrée (lecture d’image) puis lecture puis texte

mettre en relation des indices du texte avec des indices prélevés avant :

. « reniflant »

. « Je vais bien maintenant »

à mettre en relation avec « souffrante » du début du récit

relire « puis j’entendis du bruit . » : « Qui cela peut-il être ? »

pages 17/18/19

comprendre l’implicite du récit

même démarche

mettre en relation illustration mère début du livre puis illustration fin

. « Comment était la mère au début du livre et pourquoi d’après vous ? »

. « Comment est-elle à la fin du libre et pourquoi ? »

Phase 4

Lecture d’approfondissement

amener les élèves à une compréhension fine du texte en reprenant les indices prélevés tout au long de la première lecture

percevoir l’écart entre ce qui est écrit et ce que l’élève va imaginer

créer des inférences à partir des indices prélevés

Matériel : personnages photocopiés

« Je vais relire le texte et montrer à nouveau les illustrations mais avant vous allez essayer de dire quels sont les personnages et les événements qui se passent dans cette histoire ? »

notion de personnage :

- combien sont-ils ?

- les liens des personnages les uns par rapport aux autres

percevoir la cellule familiale : le garçon, la mère, le père, la grand-mère

percevoir les autres personnages

faire un panneau répertoriant classant :

. les membres de la famille

. les autres personnages : qui sont-ils ?

deux possibilités :

- créer l’univers de référence avant de lire le livre

. lire les contes référents avant

- chercher quels sont ces personnages de contes à la BCD (on peut avant procéder à une sélection pour qu’il n’y ait pas trop de dispersion s’il y a trop de livres en BCD)

. les élèves chercheront tous les contes qu’ils trouvent

. les ramener en classe

. lire les contes et remettre en contexte par rapport au livre pour savoir si on retrouve des personnages du conte lu dans le livre « Une forêt sombre »

. procéder à une vérification, comparer

. compléter le panneau des personnages en mettant le titre du conte en liaison avec chaque personnage

. mettre en liaison ce classement avec la couleur des illustrations : la famille est en couleur, les personnages des contes sont en noir et blanc

les événements mis en relation avec les personnages

raconter l’histoire (rappel de récit)

relire le texte puis montrer les illustrations

observer les réactions des élèves :

. certains anticipent-ils sur la suite en se fixant sur le texte ou sur l’illustration ?

. certains oublient-ils des étapes ?

aborder le fait que l’on peut comprendre cette histoire de plusieurs manières (interprétations différentes)

faire jouer l’histoire avec des marottes (cf document littérature enfantine et marottes)

Mise en réseau

- « Loup noir » A. Guillopé, Duculot : l’histoire sans texte se passe dans la forêt, même sentiment de peur et d’angoisse amené uniquement par l’illustration

- les contes référents cités dans le texte

- « Mademoiselle sauve qui peut » P. Corentin détournement du « Petit chaperon rouge »

- « Quel cafouillage ! » Rodari , Kaléidoscope

- « Chapeau rond rouge » Geoffroy de Pennart

- aborder des ouvrages partant d’un même thème, le conte, et plus précisément " le petit chaperon rouge " avec transformation de certains paramètres de l’histoire pour apporter un ton humoristique

- « Le grand méchant livre du loup » Bayard : contes classiques

Florence Breuneval, CPC, Gennevilliers

Documents joints