Publié : 9 mai 2014

Le secret de Grand oncle Arthur

des documents d’exploitation

Voici des pistes d’exploitation proposées par Mme Picot IEN, suite à ces propositions des documents sont proposés pour élaborer ces pistes de travail du texte :
- frise des événements
- ordre chronologique des événements
- âge des personnages

Mise en réseau littéraire et culturelle
Interprétation et compréhension

• Identifier le narrateur de l’histoire : un personnage (emploi de la première personne) dont on découvre le prénom (Alexandre) p.13.

• Dans le roman, distinguer les textes en italiques et chercher à quoi ils correspondent : la lettre du notaire, le testament d’oncle Arthur, les lettres d’oncle Arthur, les paroles d’Achille que rapporte Lin, la lettre

• Recenser les différents personnages et établir leur carte d’identité : nom, prénom, surnom, âge si on le sait, ce que l’on sait de leur physique et de leur caractère.

• Donner un titre à chacun des onze chapitres. Lire ces titres et reconstituer ainsi le déroulement de l’histoire.

• Construire un tableau à compléter. Titres proposés :

- texte des énigmes / la solution / le cheminement des enfants pour aboutir à la solution

AUTOUR DU SECRET DE FAMILLE
Plusieurs thèmes sont abordés dans Le Secret de grand-oncle Arthur :
la mort, le souvenir, la famille, le secret de famille. C’est autour de ce
dernier thème que nous proposons une mise en réseau.
Pour chaque roman cité ci-dessous, mettre en évidence le type de
secret de famille évoqué, analyser la façon dont le secret est utilisé pour rendre l’histoire captivante. Comparer la manière dont les secrets sont découverts.
"Vérité, vérité chérie", Valérie Zenatti, L’École des loisirs
"Le Secret de grand-père", Mickaël Morpugo, Michael Foreman, Gallimard Jeunesse ; ce livre est un peu difficile pour une lecture en autonomie mais on peut le lire aux enfants.
"Le Petit Coeur brisé", Moka, L’École des loisirs
"Reste avec moi, Christian" de Montella, Bayard Jeunesse
"Le Secret de Martin", James Prunier, C. Bechaux, Bayard Jeunesse
Exploitation

• Réaliser un arbre généalogique en partant des six enfants : Alexandre, Rosalie, Margot, Clara, Justine, Antoine ; remonter jusqu’à Achille et Arthur. Pour cela, faire une recherche sur Internet pour choisir un mode de représentation, y écrire les noms et prénoms des personnages, les représenter en s’aidant des informations relevées précédemment pour les portraits, dessiner derrière et au pied de l’arbre des éléments de l’histoire. Comparer l’arbre généalogique obtenu avec celui de l’illustration des pages 64 et 65.

• Cacher un trésor dans un endroit secret. Composer un itinéraire pour le faire découvrir. Rédiger des messages sous forme d’énigmes pour amener ceux qui vont le chercher à se rendre de point en point jusqu’à l’endroit où il est caché.

• Dans le roman, tout n’est pas dit, imaginer et écrire :

- l’origine de la brouille entre les deux frères Arthur et Achille : la faire raconter par Achille puis par Arthur sous forme de lettres, jouer sur les désaccords qui peuvent exister entre les deux frères et provoquer des versions différentes ;

- l’origine du trésor : la faire raconter par un narrateur extérieur ;

- ce que les enfants et leur famille vont faire de ce trésor : le faire raconter par Alexandre.

Françoise Picot
Inspectrice de l’Éducation Nationale

Documents joints