Publié : 21 avril 2005

Le voyage de l’Escargot

TITRE

Le voyage de l’escargot

AUTEURS

Ruth Brown

Collection

Editeur

Gallimard Jeunesse

Résumé de l’album
Bavou l’escargot part en voyage, nous le suivons pas à pas et participons avec lui à ce voyage vu d’une façon un peu spéciale. Nous découvrons à la fin du livre le parcours fait par Bavou.


Analyse de l’album

Particularités

Petit livre cartonné facile à tenir en main

un personnage que nous suivons pas à pas

- illustrations :

. des gros plans à remettre en contexte à la fin du livre avec l’illustration plan éloigné . la tête et les expressions de l’escargot en fonction des situations qu’il rencontre

- le texte :

. court mais avec des éléments de lexique complexe

Structure de l’histoire

structure de randonnée

livre qui aborde le point de vue visuel

Obstacles possibles

le lexique qui demande des explications et remise en contexte


Propositions d’exploitation
En atelier

Phase 1

entrer dans le livre du début jusqu à la fin pour percevoir des indices qui seront mis en liaison avec la dernière illustration

·Montrer la couverture du livre

·Lire le titre

les élèves peuvent commencer à faire des hypothèses spontanées à partir du titre

·montrer illustration 1 sans lire le texte

langage en situation

lire des images et faire des hypothèses

se questionner -laisser les élèves réagir -quels indices perçoivent-ils sur l’image : repèrent-ils la salade ? -quelle perception visuelle ont-ils ? ·lire le texte

comprendre un lexique complexe

- percevoir si les élèves comprennent « un matin lumineux et ensoleillé »

- se repérer par rapport au temps qu’il peut faire, ces mots peuvent être connus des élèves notamment dans le cadre du suivi météo qui est fait en classe

- mettre en relation les mots avec d’autres :

créer un réseau à partir d’un lexique mieux maîtrisé

. « lumineux » : lumière

. « ensoleillé » : soleil

montrer illustration 2

même démarche de recherche d’indices sur l’illustration

lecture du texte . mots complexes : « gravit », « coteau », escarpé »

illustration 3

même démarche

mot complexe : « lugubre » : les élèves peuvent comprendre et avoir des références avec tout le travail qui est mené autour d’Halloween, on peut donc faire des liens avec ce travail

illustration 4

même démarche avec un élément intéressant : l’expression du visage de l’escargot

aborder l’implicite, mettre en mots le non dit apporté par l’illustration

« que peut penser l’escargot ? ».

amener les élèves à se questionner sur ce que peut penser l’escargot en fonction de la situation et du lieu

illustration 5

lire l’image, rechercher des indices, faire des hypothèses

même démarche

. « sur quoi peut être l’escargot ? »

comprendre « vertigineux » :

. mettre en relation avec « vertige » : « quand vous avez le vertige qu’est-ce que vous sentez, ressentez, qu’est-ce qui se passe dans votre tête, dans votre corps ? »

. mettre en relation avec l’expression de l’escargot sur l’illustration

illustration 6 :

même démarche :

. recherche possible du support sur lequel glisse l’escargot

. mettre en relation avec l’expression de l’escargot : l’impression de vitesse donnée par l’image

illustration 7

même démarche de questionnement par rapport à une prise d’indices

les élèves perçoivent-ils la bave de l’escargot

mot complexe : « un arceau »

illustration 8

perception de la pince à linge ?

mot complexe : « ravissantes »

illustration 9

même démarche

émettre des hypothèses à partir de l’illustration « que va faire l’escargot ? »

illustration 10

changement de point de vue visuel

montrer l’illustration sans rien dire

laisser les élèves réagir spontanément :

. retrouvent-ils des éléments perçus sur certaines illustrations ?

. font-ils la liaison avec les éléments du voyage de l’escargot ex : « C’est quand l’escargot glisse »

Phase 2

Lecture d’approfondissement

créer des inférences

mettre en relation les indices prélevés sur chaque illustration avec l’illustration finale montrant un point de vue d’ensemble

·relancer « alors qu’est- ce vous en pensez de ce voyage, qui peut me parler de ce voyage, quel voyage a fait l’escargot ? »

· procéder à une mise en relation des indices prélevés sur chaque illustration en partant de l’illustration d’ensemble en en revenant sur chaque illustration

. repérer le point de départ, le point d’arrivée : les élèves réagissent-ils ?

. revenir en arrière dans le livre

. repérer les indices

. mettre en mots, nommer les objets : on peut retrouver l’utilisation de ces objets lors d’un projet jardinage

montrer que ce voyage qui paraît difficile à l’escargot est en fait un petit voyage dont le point de départ et le point d’arrivée sont les mêmes

·se questionner : « Pourquoi cela paraît-il difficile à l’escargot ? » : parce qu’il est petit

·la dernière illustration : rechercher qui voit ainsi : l’être humain « pourquoi ce voyage nous paraît moins difficile à nous ? » parce que nous sommes plus grand

Phase 3

Jeux

langage d’évocation

rappel de récit

·images séquentielles

remettre dans l’ordre de l’histoire les images séquentielles

une fois le voyage reconstitué : verbaliser le parcours de l’escargot

on peut créer des outils de validation : bande papier sur laquelle les images sont en ordre pour

valider la mise en ordre travailler en autonomie en comparant et vérifiant son travail avec un outil de validation

·jeu de loto

une piste avec au centre l’illustration finale 10 à partir de laquelle partent les flèches reliées à des cases

un jeu de cartes illustration (reproduction des illustrations)

constituer une pioche avec ces cartes

les élèves jouent par deux ou plus par la suite quand la règle du jeu est maîtrisée

chaque élève pioche chacun leur tour une carte ils doivent la replacer à l’endroit qui correspond sur la piste en verbalisant ce qui se passe sur la carte piochée en liaison avec le voyage de l’escargot (verbaliser le moment du parcours de l’escargot)

si l’élève n’arrive pas à replacer c’est l’autre joueur qui prend la main et essaie à son tour de replacer la carte

si aucun des deux joueurs n’y arrivent : replacer la carte dans la pioche

·parcours en motricité

possibilité de reprise de certains termes utilisés dans le livre pour décrire des déplacements


Mise en réseau
Le point de vue

Mise en liaison avec « Que vois-tu ? » Tana Hoban

.présenter le livre page par page

ce qu’on pense à partir d’une prise d’indices

l’objet

l’objet en situation

livres de Ruth Brown

« Une histoire sombre très sombre » 25 exemplaires disponibles à l’Inspection : ce livre traite du voyage d’un chat dans un espace lugubre et sombre

L’escargot

·recherche documentaire

·élevage en classe

Le jardinage

Florence Breuneval, CPC, Gennevilliers