Vous êtes ici : Accueil > Ecole et Cinéma > Saison 2011-2012 > Le Magicien d’Oz
Publié : 7 novembre 2011

Le Magicien d’Oz

mise en résonance littéraire et cinématographique

Se préparer à entre dans le film : l’affiche.

www.educreuse23ac-limoges.fr
- Les espaces de l’image et du texte
- Les couleurs dominantes, la répartition texte/image. Dans quel ordre sont rangés les médaillons des
personnages ? Que voit-on à l’intérieur des lettres du titre ?

Les personnages du film
- Faire l’inventaire (les bons, les méchants)
- Construire la notion d’acteur/personnage (collection de portraits)

Pratique artistique possible : la construction d’un épouvantail (voir le dossier pdf de l’EM la Croisette de Lille = http://netia59a.ac-lille.fr/slilleouest/IMG/pdf/epouvantail.pdf)

Bibliographie sur la thématique de l’épouvantail =
www.materalbum.free.fr > listes thèmes
L’origine de la crise (l’élément perturbateur) se situe dans la réalité quotidienne du héro.
Dorothée est agressée par Miss Gulch dans Le Magicien d’Oz ; Max est puni par sa mère pour avoir
fait des bêtises dans Max et les Maximonstres ; La mère gronde le frère et la soeur dans Le tunnel ; La
grand-mère d’Hippolène meurt dans L’arbre sans fin ; L’absence brutale du père dans Dans la Forêt
profonde ; Chihiro est contrainte de déménager avec sa famille dans Le voyage de Chihiro…
Le passage du monde réel au monde imaginaire suppose une régression mais permet au héro de
rencontrer sa peur pour grandir.
Le glissement s’opère par une ouverture : porte, fenêtre… A la fois réalité familière et inconnue
puisqu’elle oppose un dedans (rassurant) et un dehors (angoissant), un intérieur et un extérieur.

Le Magicien d’Oz
Victor Fleming
Projection conférence au cinéma Jean Vigo
19.10.2011
Charlie et la chocolaterie - Tim Burton
Mon voisin Totoro - Hayao Miyasaki
Le voyage de Chihiro - Hayao Miyasaki
Max et les Maximonstres - Maurice Sendak
Ecole des loisirs
La fenêtre - Claude Ponti
Ecole des Loisirs
Le tunnel - Anthony Browne
Kaléidoscope
Dans la forêt profonde - Anthony Browne
Kaléidoscope
L’arbre sans fin - Claude Ponti
Ecole des loisirs
Alice - Anthony Browne
Kaléidoscope
Moi, Fifi - Grégoire Solorareff
Ecole des loisirs
Le petit Chaperon Rouge de Sarah Moon
Le voyage d’Orégon - Louis Joos/Rascal

Des voyages initiatiques dans le cinéma et la littérature

Les lieux traversés :
le héro quitte un lieu clos pour faire sa vie et construire son identité. Il s’engage
dans un monde inquiétant et se heurte à de nombreuses épreuves qu’il va falloir surmonter.
La forêt est le lieu emblématique de l’initiation : lieu ouvert, sombre qui inspire la crainte ; l’endroit où
l’on se perd, c’est le symbole de l’inconscient. C’est un lieu de rencontres, bonnes ou mauvaises qui
recèle des pièges et qui est peuplé d’animaux cruels.
La forêt peut-être remplacée par la ville fragmentée, agressive comme dans Le petit Chaperon Rouge
de Sarah Moon et Le voyage d’Orégon de Louis Joos/Rascal.
L’itinéraire : est un véritable chemin initiatique. Il revêt des formes très différentes : linéaire,
spiralaire, labyrinthique, vertical. Le héro se retrouve souvent « à la croisée des chemins » au sens
propre : chaque carrefour l’oblige à faire un choix et ainsi franchir une nouvelle étape dans la maîtrise
du monde.
Les premiers pas du cinéma
La naissance du son et de la couleur
DVD – Lobster
Ce coffret de 2 documentaires retrace pour la première fois l’épopée
scientifique et artistique qui a permis l’avènement du cinéma moderne.
La couleur en cinéma, s/dir. Jacques Aumont, Cinémathèque
française/Mazotta, 1995 (ouvrage)
L’arrivée du son au cinéma provoquera la disparition relativement brutale du muet. L’arrivée de la
couleur a un impact différent puisque le noir et blanc va continuer à persister jusqu’aux années 60.
Voir propositions sur le site :
www.ecoleetcinema92.ac-versailles.fr
La spirale décorative du Magicien d’Oz Le labyrinthe de Moi, Fifi
Pratique artistique en lien avec le film : réaliser en plat ou en volume le parcours de Dorothy au pays d’Oz, les
lieux de rencontre avec l’homme en fer-blanc, le lion ou l’épouvantail (maquette, fresque….).
Pratiques artistiques et histoire des arts
Recherche plastique et scientifique autour de la couleur
3
Il s’agit du passage dans le monde du rêve. « Une fenêtre s’ouvre dans une fenêtre » et prépare ainsi
le spectateur à suivre symboliquement Dorothy. Les images qui se succèdent semblent incohérentes
et loufoques parce que nous sommes dans son inconscient. On y assiste à la transformation de Miss
Gulch en sorcière sur son vélo, on voit des objets volant dans le ciel….
Après la projection, les élèves se souviennent-ils de ce qu’ils ont vu dans cette fenêtre ?
Consulter le site d’Ecole et cinéma en Creuse (2006-2007) et le travail sur le cadre de la fenêtre.

Lien possible avec le Surréalisme :

- Album :
Tout Change - Anthony Browne – Kaléidoscope
- Des documentaires d’art :
Découvrons l’art, le surréalisme, un monde de rêve - Gamma (école active)
Carrés d’Art/René Magritte - Ed de la Martinière
Le système Magritte - Ed Palette
A consulter également…
1001 activités autour du cinéma - Casterman (2008)
De la photographie aux arts plastiques, cycle 2 et 3 - Retz
Comprendre les symboles en peinture - Françoise Barbe-Gall - Editions du Chêne
Petite fabrique de l’image - Magnard
La comédie musicale - Patrick Brion - Editions de la Martinière
Claire Frayssignes, CPC Gennevilliers
Groupe de travail Education au cinéma
Le magicien d’oz et le Surréalisme

Documents joints

  • Oz, PDF, 1.4 Mo