Publié : 27 janvier 2007

La Rédaction

LA REDACTION

Antonio skarmeta
Alfonso Ruano

Syros jeunesse

Présentation et analyse de l’œuvre

Antonio Skarmeta, surtout connu pour son roman « El Carten de Neruda » porté à l’écran sous le titre « Le facteur », évoque la dictature dans un pays d’Amérique latine.
Alors que les enfants du quartier jouent au football dans la rue, le père de Daniel est arrêté sous leurs yeux parce qu’il est contre la dictature. Pedro, le héros, prend progressivement conscience du danger car ses parents et leurs amis écoutent la radio, il comprend alors que eux aussi sont contre la dictature.
Un militaire vient un jour en classe pour demander aux enfants d’écrire sur ce que font leurs parents le soir à la maison. Même s’il n’est qu’un enfant Pedro comprend le piège, il puise dans son imagination pour écrire une belle rédaction qui protègera sa famille.
D’une grande sobriété, le texte d’Antonio Skarmeta raconte par une anecdote lourde de sens et d’implicite l’oppression de la dictature.

critères de complexité liés à l’univers de référence de l’œuvre

distance par rapport aux connaissances acquises par le lecteur

- le pays
- la liberté
- la société

critères de complexité liés aux personnages

le nombre

- des personnages nombreux mais un personnage principal identifiable : Pedro
- des personnages identifiables satellites liés à l’intrigue : les parents, Daniel, Juan, le capitaine, le général Perdomo
- des personnages satellites non identifiables liés à l’intrigue : les amis des parents

évolution des personnages tout au long du récit
- personnages subissant des transformations psychologiques : Pedro prend conscience du danger et de la situation de ses parents

désignation des personnages : repérage des personnages dans les dialogues, substituts

critères de complexité liés à la situation

l’intrigue, sa nature, sa construction

- intrigue qui se construit lentement au fur et à mesure des événements

les événements, leur nombre, leur organisation

- chaîne d’événements avec relations explicites : certains éléments des situations peuvent se retrouver dans les illustrations
- chaîne d’événements qui induisent de l’implicite et du questionnement

les changements de lieux

- des changements de lieux déterminant pour la compréhension de l’histoire
- des lieux qui deviennent symboliques :

la maison - lieu de la résistance
l’extérieur, la rue - lieu neutre
l’école - lieu de la dictature

critères de complexité liés à l’implicite et à l’interprétation

critères de complexité liés à la façon dont les choses sont racontées

construction narrative intégrant beaucoup de dialogues : « qui parle à qui ? »

Démarche proposée

A partir de ces critères, construire un tableau à remplir au fur et à mesure des lectures pour matérialiser la progression du récit :

Objectifs

- entrer dans un récit long en adaptant son comportement de lecteur pour conduire à son terme la lecture

- mémoriser ce qui a été lu en mobilisant ses souvenirs lors des reprises : faire des résumés et des hypothèses sur la suite

- focaliser son questionnement sur des zones d’incompréhension, d’ambiguïté (texte seul, relations entre les illustrations et le texte)

- effectuer des relectures partielles

- émettre des hypothèses de lecture

- élaborer des stratégies personnelles de lecture, développer des attentes de lecteur

- comprendre et interpréter le texte, confronter sa lecture à celle des autres

- débattre sur les zones d’ombre ou d’ambiguïté repérées lors des lectures et signifiées dans le tableau

- débattre sur les impressions ressenties et à ce qui les a suscitées

Proposition de découpage

page 1 : la maison : présentation des personnages : Pedro, ses parents,
pages 2 et 3 : l’extérieur : Pedro et ses amis jouant au foot
pages 4 et 5 :l’arrestation du père de Daniel
pages 6 et 7 : extérieur et retour à la maison : début de questionnement chez Pedro
pages 8 et 9 : maison : inquiétude de Pedro
pages 10, 11, 12 : l’école : des personnages nouveaux : le sujet de la rédaction
pages 13 et 14 : l’école : discussion entre Pedro et Juan
page 15 : extérieur : des événements décrivant les problèmes
pages 16 et 17 : la maison : l’inquiétude des parents, la lecture de la rédaction

Matériel :

- le texte découpé
- le tableau à remplir un par élève
- ce même tableau agrandi comme support mémoire de la classe
- le texte agrandi pour signaler l’état des recherches

phase de découverte par une entrée uniquement par le texte

le livre n’est pas montré
les illustrations ne sont pas données
le titre n’est pas donné
- distribuer le texte en fonction du découpage cité plus haut

lecture silencieuse
- distribution du tableau

lecture et appropriation du tableau

consigne : « Vous venez de lire le texte, vous allez maintenant remplir le tableau en fonction des informations que vous apporte le texte » on peut donner des exemples pour remplir la case « personnages »
- « Vous allez surligner d’une couleur particulière les éléments qui sont à rechercher :

ex : les personnages les surligner en vert
les lieux les surligner en orange
les dialogues les surligner en jaune et entourer les personnes qui parlent
ainsi de suite

- l’objectif est d’avoir une trace visuelle des éléments recherchés pour étayer le débat lors de la phase de synthèse

Cette démarche de surlignage sera appliquée au texte agrandi de la classe après avoir discuté des éléments à surligner
« Quand vous aurez rempli le tableau, nous ferons ensemble une synthèse de ce que vous avez trouvé pour remplir le tableau récapitulatif mémoire de la classe »

- le tableau agrandi est affiché au tableau de la classe ainsi que le texte agrandi

phase de recherche individuelle

- on peut créer un groupe de soutien pour les élèves en difficulté

les élèves sont alors regroupés au fond de la classe et l’adulte mène un atelier dirigé pour :

aider les élèves à entrer dans le récit
percevoir les éléments demandés dans le tableau
aider à compléter le tableau

- le texte est lu par l’enseignant en petit groupe, plusieurs fois si nécessaire
entrée dans le tableau, les élèves cherchent et surlignent comme les autres

l’adulte demande des explications sur certains éléments surlignés
- mise en mots
- effectuer des relectures partielles
- émettre des hypothèses

l’adulte passe observer les différents travaux pour en tirer partie lors de la phase de synthèse

phase de synthèse des recherches, mise en commun, (regroupement)

remplir le tableau collectif

surligner le texte agrandi pour faire repérer les éléments pertinents du texte

débattre

faire un résumé de ce premier passage : une discussion sera mise en place pour écrire le résumé collectif à partir des différents résumes produits, une aide sera apportée lors des premières séances (par la suite les élèves tenteront de faire seuls les résumés)
- faire comprendre ce qu’est un résumé
- apprendre à faire un résumé
- la démarche mise en place permet d’atteindre les objectifs communs cités plus haut

mise en place des différentes phases suivant le plan de découpage pour aboutir au tableau rempli

analyse de tableau rempli permettant de percevoir les éléments liés

- aux personnages : Pedro le personnage principal se trouve dans toutes les cases du tableau, il est omni présent

- les lieux mis en relation avec les questionnements pour aboutir à une symbolique :

- la maison lieu de résistance avec la présence de la radio élément qui peut paraître anodin (mise en relation avec l’importance de la radio pendant la 2e guerre mondiale : la radio est alors un élément de communication)

- le quartier lieu neutre jeu des enfants mais aussi lieu d’arrestation

- l’école lieu de représentation de la dictature dû à la présence des militaires

(élément qui sera soutenu par l’illustration de ce passage avec la photo du général)

- les dialogues : qui parle à qui ? désignation des personnages (maîtrise de la langue) le retour sur le texte sera fait au cours des phases successives lors des phases de synthèse pour repérer ces éléments, on peut faire surligner de couleurs différentes pour repérer les personnages participant aux dialogues

- les questions que l’on se pose par rapport à quels éléments du texte : percevoir l’implicite du texte, le non dit : retour au texte, débat d’interprétation

- les mots et expressions qui indiquent l’inquiétude

- le mot « dictature » , « Pedro avait entendu ces mots. La radio les prononçait le soir... .Mais il ne savait pas très bien ce qu’ils signifiaient »

- certains passages du texte qui indiquent des changements dans le pays « Depuis un mois, les rues s’étaient remplies de militaires et ... », « ...ils restaient tous figés regardant l’épicerie »

trouver un titre à ce récit

demander aux élèves de trouver un titre

- on peut les faire travailler par binôme

« Vous allez essayer de trouver un titre qui convienne à ce récit en partant des éléments du texte »

afficher tous les titres

- discussion, débat, retour au texte

choix de plusieurs titres

donner le titre du livre et le montrer

mise en relation du titre avec le symbolisme de la rédaction « A quoi sert la rédaction ? »

débat

relation texte image

- percevoir les éléments figurant sur l’illustration et non dans le texte : mots écrits en espagnol, rédaction écrite en espagnol
- percevoir la construction des illustrations : premier plan, second plan liée aux éléments principaux à visualiser
- percevoir des éléments symboliques : la radio ; les trous dans la gomme et dans le mur

reprendre le texte découpé

choisir les illustrations correspondantes

demander aux élèves de mettre en relation texte et illustration

Matériel :

- bande de papier assez longue avec cases pour placer le texte et les illustrations

- matériel agrandi pour la classe

Organisation de la classe : élèves par groupe de 4 homogènes

recherche par groupe : l’adulte passe de groupe en groupe en premier les groupes prioritaires pour aider à la mise en mots, à la discussion, poser des questions, demander des explications

phase des synthèses : les différentes productions sont affichées

- discussion, débat, retour au livre, entourer dans le texte et sur les illustrations les éléments qui sont pertinents pour aider à la mise en relation

créer l’univers de référence :

lire la quatrième de couverture
. dégager des informations sur l’auteur, son pays le Chili

faire lire des articles
« Bataille de la rue Santa Fe »
« Pinochet, les heures sombres de l’histoire Chilienne »

articles sur la mort du général Pinochet

mettre en lien les photographies du général Pinochet avec les illustrations sur lesquelles on peut apercevoir le militaire demandant la rédaction, un tableau d’un militaire accroché au mur

production d’écrit :

étudier et partir de la fin du livre « Bon dit son papa, il va falloir acheter un jeu d’échec on ne sait jamais »

imaginer et écrire une suite à partir de cette phrase : que va faire la famille ? que va-t-il se passer ?

mettre en place un débat : obéir ou désobéir, mentir pour se protéger

mise en place d’un débat régulé sur ce sujet délicat qui en appelle à la responsabilité, aux choix, à la liberté, à l’esprit critique

« Peut-on désobéir ou pas ? »

« Dans quelle circonstance ? » revenir sur lé désobéissance de Pedro qui ment pour sauver sa famille, il désobéit car ne dit pas la vérité

mise en réseau :
par le changement de point de vue du personnage principal : « Grande peur sous les étoiles » Jo Hoestland, Johana Kang, Syros, la rafle du Vel D’Hiv vue par une enfant qui voit disparaître sa meilleure amie et sa famille
par la thématique « l’oppression » : « Léon » Léon Walter Tillage, l’oppression vue par les yeux d’un enfant noir aux Etats-Unis dont le père sera renversée par une voiture conduite par des jeunes blancs qui voulaient s’amuser
étude de la 2e guerre mondiale et de la résistance importance de la radio comme outil de résistance
. livre Rue du Monde « Faut-il désobéir ? »
réflexion plus large sur la vérité, mentir pour se protéger avec le livre « La vérité selon Ninon »
O. Brenifier, les petits albums philosophiques

Florence Breuneval, CPC, 3e Gennevilliers

Documents joints