Vous êtes ici : Accueil > PALM@IR & Prix Littéraire > 01.Le PRIX LITTERAIRE > Le Prix 2012 2013 > « La pêche à la lune »
Publié : 3 mars 2014

« La pêche à la lune »

« La pêche à la lune »C.K Dubois,PastelDescriptionAujourd’hui, rien ne va pour Momo. « J’en ai marre, dit Momo. Quelle horrible journée ! C’est pas juste ! ». Mais Papy arrive : « Viens avec moi. Je vais à la pêche à la lune. »CommentaireQue se passe-t-il aujourd’hui ? Momo renverse son bol de chocolat, son doudou est à la machine, ses amis sont partis sans lui... Heureusement que Papy est là pour sauver la situation en proposant une activité très spéciale : la pêche à la lune. C’est avec une grande délicatesse, un trait de crayon discret et une coloration au lavis que l’histoire de Momo nous est racontée. Des teintes pâles et douces pour cette petite histoire touchante. Ce qui est génial dans les albums de Claude K. Dubois c’est toute la palette d’émotions qu’elle réussit à nous transmettre avec ses petites histoires. Ici, la complicité unique entre un enfant et son grand-père et la découverte des petits moments magiques et fragiles partagés avec les gens qui nous aiment.
« L’émotion est la seule force directrice dans mon travail. Je ne dessine pas pour le côté graphique, celui-ci me sert en fait à traduire avec force les sentiments de mes personnages : la joie, la tristesse et, toujours en filigrane, la fragilité et l’étonnement face au monde qui nous entoure. Le regard des enfants croisera celui de mes personnages. Pour que cette rencontre magique ait lieu, il faut que ce regard soit vrai, sincère et vivant. » (Claude K. Dubois)
Anne Gosselin, librairie PantouteDémarche proposée :Compétences travaillées :S’approprier le langageEchanger, s’exprimer►Répondre aux sollicitations de l’adulte en se faisant comprendre►S’exprimer en articulant correctement.►Participer à un échange collectif en écoutant autrui et en attendant son tour de parole.Phase 1 : Procéder en atelier à une lecture entendue de toute l’histoire avec support livre Matériel :

  • un livre pour l’adulte
  • un livre pour chaque élève
  • découverte de la couverture et du titre
  • distribuer le livre aux élèves
  • laisser les élèves s’exprimer sur la couverture :
  • quels personnages ? à quoi ressemblent-ils ?
  • quels éléments voit-on en plus des personnages ?
  • les élèves aperçoivent-ils le reflet de la lune dans l’eau ?
    - lecture du titre, nom de l’auteur
  • lecture de l’histoire par l’adulte :
  • démarche : lire l’histoire par passages (une proposition de découpage proposant différents passages est faite) puis procéder à des questionnements pour amener les élèves à comprendre :
  • compétences travaillées :
  • s’approprier le langage : comprendre
  • Comprendre une histoire courte et simple
  • Reformuler quelques éléments de l’histoire.
  • Progresser vers la maîtrise de la langue française
  • Produire des phrases correctes, même très courtes, Produire des phrases complexes, correctement construites.
  • Découvrir l’écrit : se familiariser avec l’écrit
  • Identifier les éléments principaux d’une histoire (personnages, lieux, événements, …).
  • Utiliser un livre correctement du point de vue matériel.
  • Se repérer dans un livre
  • Amener les élèves à percevoir les relations entre les personnages
  • le changement d’esprit de Momo
  • début jusqu’à « c’est pas juste »
  • revenir sur les personnages : comment s’appellent-ils ?
  • avoir des illustrations scannées avec le nom des personnages écrit
  • psychologie du personnage principal : amener les élèves à percevoir cet élément à travers différents indices de l’histoire : « il est triste parce que….. », demander aux élèves de trouver toutes les raisons, noter ces raisons sur une affiche « Momo est triste parce que…. »
  • continuer la lecture : jusqu’à « tu verras »
  • autre personnage de l’illustration : qui est-il ? quel mot nous donne ce renseignement ? idem avoir une illustration scannée avec le nom du personnage écrit
  • que propose le Papy ? : laisser les élèves s’exprimer sur ce que pourrait- être pour eux « la pêche à la lune »
  • continuer la lecture jusqu’à « qu’elle est belle notre cabane »
  • faire repérer le seau et la louche
  • faire un retour sur la couverture et rechercher le seau et la louche
  • pourquoi Momo et Papy construisent-ils une cabane ?
  • comment est Momo ? : faire percevoir le changement de mentalité, retrouver les indices de ce changement dans les illustrations : sourires/ dans le texte : paroles positives
  • continuer la lecture jusqu’à la fin
  • faire apercevoir l’illustration qui se trouve sur la couverture : moment où Momo et son grand-père s’apprête à pécher la lune « Ca y est, chuchote Papy. C’est le moment »
  • illustration de fin : regards des deux personnages
  • comment est Momo à la fin du livre ? : reprendre l’affiche sur laquelle étaient notées les raisons de la tristesse, amener les élèves à comprendre le changement
  • revenir sur l’illustration « Ah bon ? tu viens avec moi ? Je vais à la pêche à la lune ! » : comparer les personnages, surtout Momo au début du livre et à la fin du livre
  • faire une synthèse de l’histoire
    Phase 3 : Regroupement après avoir fait passer tous les élèves en atelierSe familiariser avec l’écrit : comprendre ► Ecouter une histoire entendue► Reformuler une histoire
  • rappel de récit collectif en utilisant les différents supports créés en atelier
  • demander aux élèves de raconter l’histoire en créant des liens entre chaque intervention d’élèves
  • l’adulte fait ensuite un rappel de récit en réutilisant des expressions verbales utilisées par les élèves
  • nouvelle lecture entendue collective de l’histoire par l’adulte
    Phase 4 : Raconter l’histoireS’approprier le langage : comprendre► Comprendre une histoire de plus en plus complexe et la reformuler en respectant les enchaînements logiques et chronologiquesAtelier de 4 à 6 élèves, élèves par deux Matériel : un livre pour les deux élèves
  • les élèves regardent le livre, l’adulte n’intervient pas mais écoute les échanges entre les deux élèves
  • questionne et relance s’il y a ambiguïté et mauvaise compréhension : reprendre alors l’histoire en s’appuyant sur le texte et sur les illustrations
  • demander aux élèves de raconter l’histoire sans le livre puis avec le livre
    Phase 5 : Mise en réseau
  • démarche de mise en réseau proposée par le DVD : « Apprentissages à l’école maternelle » Scéren, CRDP Amiens, la culture partagée : Les cultures orales
  • Autour de la thématique « la lune » :
  • {{}}« Petite lune « Elzbieta, éditions du Rouergue : « Tous les jours, longtemps, longtemps après le matin, vient le soir. » C’est l’heure d’aller se coucher. Mais Boubou n’est pas de cet avis ! Le petit lapin blanc fait la sourde oreille lorsque Nours l’appelle : il est trop occupé à observer la lune. Il en va ainsi tous les soirs. De son petit doigt, Boubou pointe la lune et la suit du regard dans le ciel.
  • « Où es tu lune ? »Emile Jadoul, Pastel : Lapin et Gros Ours ont fait une découverte plutôt inquiétante : Lune a disparu. Girafe, Grand Loup et Zèbre vont leur prêter main forte pour se hisser le plus près du ciel possible. C’est alors que Lapin, du haut de la pyramide aperçoit… un drôle de facteur !
  • « Que fait la lune la nuit »Anne Herbauts, Casterman : ’Le jour, la lune dort... Mais que fait la lune la nuit ?’ Dans un grand album (format 28x37cm), Anne Herbauts évoque l’intense besogne de madame la Lune : dessiner des milliers d’étoiles, enlever la brume des prés, chasser le bruit des villes, semer les rêves, enfermer les cauchemars au placard.
  • « Un petit bol de lait dans le ciel » Kevin Henkes, Kaleidoscope : Les mésaventures d’une petite chatte gourmande… La première fois que Minou voit la pleine lune dans le ciel, elle imagine que c’est un bol de lait. Son seul souci désormais : laper la lune…Des illustrations noir et blanc, pour une petite histoire bien adaptée aux plus petits.
  • « Comment décrocher la lune » Nadine Walker, Père Castor Flammarion : Gina la girafe a constamment la tête en l’air, perdue dans ses rêves qui ne la quittent plus. Elle en a pour le coup oublier l’anniversaire de son ami Georges le tigre. A force de lui répéter qu’elle est dans la lune, Gina pense que peut-être la décrocher serait la solution à ses soucis ! Une fois la lucarne du monde sur le sol de la savane, voilà les animaux de la savane bien mal pris. Ce sont des culbutes et des chutes pour l’ensemble des animaux. Ses amis lui font alors comprendre que la lune n’est peut-être pas le remède et l’animal au long cou la replace dans le ciel. Un texte pour s’amuser avec les expressions autour de la lune et qui rappelle l’existence de biens universels n’appartenant à personne. Sur des fonds noirs et bleus, Sébastien Pelon nous propose de beaux paysages de la savane africaine avec des animaux attachants et colorés. Pour tous les rêveurs…
  • Autour du relationnel entre les personnages
  • « Avec papi et mamie » Gilles Andréa, Gautier et Languereau : « Pour moi, Petit-Ours, dit Mamie, le paradis, c’est admirer tes châteaux de sable, voir Papi rire comme un gamin. C’est t’écouter raconter des histoires, penser que tu es bien malin. S’allonger, regarder le ciel, se faire des bisous esquimaux... »
  • « Mini Loup chez Papi et Mamie Loup » Philippe Master, Hachette jeunesse : Nouvel album de la série « Mini-Loup », où celui-ci passe quelques jours de vacances chez ses grands-parents. Son grand-père a la réputation d’être un sacré bricoleur, inventeur d’objets extraordinaires. Il décide de construire un avion pour Mini-Loup.
  • « Trois jours en plus » Remi Courgeon, éditions Mango, livre de la sélection PLE Cycle 2 en 2009/2010 : Tous les jours, le jeune lièvre Touneuf rend visite à son arrière grand-père Ordage. Un jour Touneuf demande à Ordage pourquoi il est si vieux. Ce dernier lui explique qu’à chacun de ses anniversaires tous ses amis lui offraient trois jours de vie en plus. Mais cette année il est fatigué et aimerait recevoir autre chose.
  • « Bébé canard et les méchantes lunettes » : Bébé canard n’aime pas ses nouvelles lunettes. Tout au long de la promenade familiale, papa et maman canard n’arrivent pas à la dérider. Mais surgit grand-père canard et là tout change... Le texte exprime de façon généreuse et amusante les problèmes d’un petit enfant qui est gêné par sa première paire de lunettes, a peur de la casser et se trouve laid. C’est un album agréable à lire, chaleureux, gai, qui à coup sûr plaira aux plus jeunes. Le texte est traduit de l’anglais.
    Phase 6 : découverte du monde
  • expériences sur « Le reflet »
  • se refléter dans une glace
  • se refléter dans l’eau
  • les reflets dans l’eau : eau calme, eau agitée : quels effets ?
  • mettre en mots ses impressions

Florence Breuneval, CPC Gennevilliers, Prix littéraire cycle 1 de Gennevilliers

Documents joints